Andréa Lardez : "L’objectif pour cette fin de saison, mathématiquement, c’est le maintien"

Andréa Lardez : "L’objectif pour cette fin de saison, mathématiquement, c’est le maintien"

Le - Interview - Par

Le site officiel des Girondins de Bordeaux publie un entretien avec Andréa Lardez, joueuse défensive de couloir de la section féminine du FCGB qui cumule avec des études avancées en psychologie, qui s'approche aussi de sa fin de saison, mais doit encore - paradoxalement - valider son... maintien, alors que les FCGB Girls sont pourtant 5èmes (sur 12) de D1. Après un bon nul (0-0) contre Montpellier et avant la réception du Paris Saint-Germain, Andréa attend donc un dernier coup de collier de la part de l'équipe, et pourquoi pas avec un exploit face au PSG ?

 

"On commence à avoir l’habitude de jouer des équipes du haut de tableau. Nous allons aborder cette rencontre comme un autre match de championnat. Nous serons prêtes, dimanche, pour affronter le PSG. (...) C’est vrai que cela fait quelques matchs que nous n’avons pas réussi à nous imposer. Sur ces dernières rencontres, il faut également analyser le contenu. Face à Montpellier (0-0), par exemple, nous terminons le match avec une belle prestation. Il ne nous manque pas grand-chose. Tous les « nuls » ne se valent pas. Il faut analyser nos performances, faire preuve de plus de réalisme devant et de plus de justesse derrière. En fait, il nous manque un peu plus d’efficacité dans les deux surfaces. (...) Au vu de notre position, l’objectif pour cette fin de saison, mathématiquement, c’est le maintien. Pour le moment, rien n’est fait. On sait, au vu de la saison dernière, que jusqu’à la dernière journée, rien n’est joué ! Ceci étant, l’équipe souhaite prendre un maximum de points et aller le plus haut possible. On a encore deux matches à domicile et des cartes à jouer. (...) Cette saison doit nous servir de base pour la suite. Maintenant que nous sommes à ce niveau, on va essayer d’y rester le plus longtemps possible !"

 

Andréa Lardez : "L’objectif pour cette fin de saison, mathématiquement, c’est le maintien"

Contenu sponsorisé

En continu