Alain Juppé : "Le club repart avec des conditions plus favorables, c'est une chance pour lui"

Alain Juppé : "Le club repart avec des conditions plus favorables, c'est une chance pour lui"

Le - Réactions - Par

La mairie de Bordeaux et le maire, Alain Juppé, n'ayant, visiblement, rien eu de particulier à reprocher aux repreneurs américains des Girondins de Bordeaux, seules quelques "formalités" empêchent encore le rachat du club.

Journaliste pour 20 Minutes, Clément Carpentier diffuse ainsi quelques propos de Juppé, qui donne sa bénédiction à GACP, King Street et Fortress :

"Je me suis toujours abstenu de m'immiscer dans le fonctionnement du club et du management, financier et sportif. Moi, ce qui m'importe c'est que la ville a obtenu des garanties (pour le loyer du stade) dans le cadre du PPP. Ce projet a été soumis à la DNCG qui doit donner son feu de vert d'ici la semaine prochaine. Ensuite, une délibération sera soumise au prochain conseil de la Métropole (le 28/09). Les conditions sont réunies pour aller de l'avant. (...) Si toutes les sociétés implantées au Luxembourg étaient considérées comme recyclant de l'argent de sale, ça ferait des dégâts. Je n'ai aucune raison de douter de l'honorabilité de ce partenaire. Cet accord efface les dettes du club (60 millions d'euros vis à vis de M6). Le club repart avec des conditions plus favorables. C'est une chance pour le club."

Alain Juppé : "Le club repart avec des conditions plus favorables, c'est une chance pour lui"

En continu