Alain Afflelou : "Les Girondins ? Je pourrais en faire un roman de vie !"

Alain Afflelou : "Les Girondins ? Je pourrais en faire un roman de vie !"

Le - Interview - Par

Dans 'Bordeaux Magazine' ; en plus du directeur technique et moteur du foot féminin aux Girondins de Bordeaux, Ulrich Ramé ; c'est Alain Afflelou qui est en entretien. Opticien et homme d'affaires français reconnu, celui qui a de profondes attaches personnelles à Bordeaux raconte ses souvenirs de président du club de foot aquitain.

"Qu'est-ce que je retiens de mes six années de drigeant des Girondins de Bordeaux ? Une immense aventure, une histoire d’amitié et d’amour ! Rien n’était programmé en dehors du fait que j’aime le sport, Bordeaux, les Girondins et les challenges. Les problèmes du club nous avaient amenés avec Jean-Didier Lange, mon ami et mon conseiller juridique, à proposer notre candidature pour la reprise de ce club et puis nous en avons assuré ensemble, pendant six ans, la coprésidence. On l’a sauvé financièrement, mais ça a surtout été une grande aventure humaine et sportive. En une année, les Girondins sont remontés en première division, on a fait venir Zidane qui n’était pas connu à l’époque, et on a atteint, avec Lizarazu, Dugarry, la finale de la coupe de l’UEFA en 1996. J’ai arrêté à cause de la contrainte des allers-retours Paris - Bordeaux et parce que mon statut de président de club commençait à occulter celui d’opticien. Il a fallu faire un choix, mais de cette période incroyable je pourrais en faire un roman de vie !"

Alain Afflelou : "Les Girondins ? Je pourrais en faire un roman de vie !"

Contenu sponsorisé

En continu