Wahbi Khazri : "J'avais des possibilités plus avantageuses financièrement que l'ASSE"

Wahbi Khazri : "J'avais des possibilités plus avantageuses financièrement que l'ASSE"

Le - Anciens - Par

Déjà buteur avec l'AS Saint-Étienne, son nouveau club, après Bastia, Bordeaux, Sunderland et Rennes, l'offensif joueur tunisien, Wahbi Khazri, s'est livré dans L'Équipe. La recrue majeure des Verts cet été explique notamment que la présence de Jean-Louis Gasset à la tête de l'équipe stéphanoise a été un argument fort dans son choix.

"A mon arrivée à Bordeaux, on m'avait tout de suite parlé de lui alors qu'il n'était plus au club (ex adjoint de Laurent Blanc, NDLR) ! On m'a dit que c'était le meilleur entraîneur qu'ils avaient eu. (...) Quand il parle football, tu sais qu'il le connaît sur le bout des doigts, car il a travaillé avec de grands joueurs, et ça se ressent. (...) Jean-Louis Gasset, c'est un coach extraordinaire, qui a tout fait pour que je vienne et qui a réellement pesé dans la balance. Je suis venu ici car j'ai senti que tout le club me voulait vraiment. Tout a été mis en oeuvre, j'ai senti que je faisais plus l'unanimité qu'à Rennes. C'est difficile à expliquer. (...) Je sais que je ne suis pas un phénomène, mais je pense avoir des qualités. Et ce fait d'être respecté à ma juste valeur je l'ai plus senti à Sainté.

(...) J'avais des possibilités plus avantageuses financièrement que l'ASSE. Si je ne les ai pas saisies, c'est parce que j'aime le football. Je suis quelqu'un d'ambitieux et j'aime prendre du plaisir. (...) Sur le papier, elle n'est pas trop mal cette équipe que l'on a, et elle me fait kiffer (sourire). Mais à nous de la rendre belle sur le terrain et de faire kiffer les gens. Disputer les 5-6 premières places, ce serait beau."

Wahbi Khazri : "J'avais des possibilités plus avantageuses financièrement que l'ASSE"

En continu