Vincent Duluc : "Les Girondins modernes symbolisent l'ennui"

Vincent Duluc : "Les Girondins modernes symbolisent l'ennui"

Le - Médias - Par

Vincent Duluc, journaliste pour L’Équipe, a donné son sentiment sur les Girondins de Bordeaux. Ainsi, dans sa chronique, le journaliste a couché sur le papier ce que lui évoque le club aquitain.

"Nous avons l'âge d'avoir de grands souvenirs des Girondins de Bordeaux au mois d'août, et tous les autres mois. Le soleil d'été dans les yeux, la tribune de Chaban, [...] Johan Micoud, Zinédine Zidane, Yoann Gourcuff, [...]. Ce Bordeaux-là n'existe plus. [...] 

[...] En vérité, cela fait de longs mois que certaines de nos connaissances observent attentivement les programmes télévisés pour être sûres de ne pas tomber sur un match de Bordeaux par hasard. Les Girondins modernes, ils symbolisent l'ennui, comme les anciens représentaient le jeu. Bordeaux, qui doit être le club historique des quarante dernières années ayant le moins investi depuis dix ans, a fait beaucoup d'efforts pour s'installer dans cette zone grise et s'accorder ton sur ton."

Vincent Duluc : "Les Girondins modernes symbolisent l'ennui"

Contenu sponsorisé

En continu