Stéphane Martin : "On a recommencé à parler d’Europe il y a quatre journées"

Stéphane Martin : "On a recommencé à parler d’Europe il y a quatre journées"

Le - Réactions - Par

On l'a vu très ému, samedi, au stade Saint-Symphorien de Metz, quand Bordeaux a gagné 4-0 ; pendant que Nice perdait à Lyon (2-3) ; et s'est qualifié pour les tours préliminaires de l'Europa League en terminant 6ème de Ligue 1, mais le président des Girondins, Stéphane Martin, sait surtout d'où l'équipe revient... Ses réactions en témoignent.

"On a recommencé à parler d’Europe il y a quatre journées. A Metz, c’est très spécial, c’est à l’image des dernières journées où nous faisons le boulot, alors que sur les matches à côté ça part mal et ça finit par se retourner. On a pu échafauder tous les scenarii, toutes les hypothèses. On savait qu'il fallait 50 conditions... Mais vendredi, j’ai dit aux joueurs qu’il en restait seulement deux. Il fallait faire le boulot et compter sur Lyon. Les deux dernières conditions ont été remplies et l’on est très heureux. (...) Si je vous dis qu'on avait tout prévu... Vous n'allez pas me croire, et vous auriez raison. A la trêve, nous étions aux abois, et en deuxième partie de saison on a eu une rechute. Quand on se retrouve mené 1-0 à domicile contre Lille et qu'on fait basculer le match, avec de la réussite, et que derrière on enchaîne les victoires c'est sûr que c'est un vrai happy end qu'on n'attendait pas du tout. On n'osait plus y croire."

(via Sud Ouest, BeIN Sport et L' Équipe)

Stéphane Martin : "On a recommencé à parler d’Europe il y a quatre journées"

En continu