Selon L’Équipe, le FCGB "soupçonne la FFF de préméditation et d'avoir voulu faire exemple avec Malcom"

Selon L’Équipe, le FCGB "soupçonne la FFF de préméditation et d'avoir voulu faire exemple avec Malcom"

Le - Discipline - Par

Si, officiellement, les Girondins sont restés calmes face au dur verdict de la FFF, qui a augmenté à 2 matches fermes la suspension de Malcom suite à sa 'simulation' contre Lyon pour obtenir un pénalty (victoire 3-1 du FCGB), le journal L’Équipe croit savoir qu'en interne, les choses sont plus tendues.


Ayant désormais ; après la première décision de la Ligue et l'appel devant la Fédé ; demandé une conciliation auprès du CNOSF*, le FCGB "soupçonne la commission d'appel de la FFF de préméditation et d'avoir voulu faire un exemple avec Malcom" d'après L’Équipe. Ce même média ajoute ensuite que "selon les textes, la commission n'aurait pas pu aggraver la sanction si elle ne s'était pas autosaisie du dossier".


Enfin, le quotidien sportif termine en affirmant que "En fonction du résultat de la conciliation, Bordeaux se réserve le droit d'étudier d'autres recours pour obtenir des dommages et intérêts en cas de défaites, sans Malcom, face à Nice et à Monaco".


*Comité National Olympique et Sportif Français.


Selon L’Équipe, le FCGB "soupçonne la FFF de préméditation et d'avoir voulu faire exemple avec Malcom"

En continu