Romain Manci (UB 87) : "Qui s'éloigne de sa base s'y pique !"

Romain Manci (UB 87) : "Qui s'éloigne de sa base s'y pique !"

Le - Ultramarines - Par

Le feuilleton (plus ou moins quotidien, avec de nouvelles polémiques chaque fois) continue. Celui des Ultramarines Bordeaux 87, du Virage Sud et des supporters contre l'actuelle direction du FC Girondins de Bordeaux et surtout le président Frédéric Longuépée, dont les méthodes et les agissements sont de plus en plus dénoncés, y compris dans et autour du club.

Alors, constatant cette vague, Florian Brunet (porte-parole des UB 87) invite à ce qu'elle se poursuive :

"Les salariés qui sont licenciés ou traités comme des chiens, les anciens joueurs pour qui le FCGB veut encore dire quelque chose, les handicapés à qui FL a fait des promesses jamais tenues, les partenaires eux aussi méprisés par le club...

Nous vous appelons à nous soutenir."

Si Frédéric Longuépée, homme de l'actionnaire américain King Street (fonds d'investissement qui va devenir seul décideur en rachetant les parts de GACP, qui détenait 13.5% du capital mais était gestionnaire du FCGB), a récemment dit qu'il ne démissionnerait pas et que KS était engagé pour longtemps, cela ne freine pas pour autant la contestation. Bien au contraire.

De son côté, Romain Manci, autre leader ultra girondin, se souvient des promesses - non-tenus - du dispositif "Girondins Et Vous" de fin 2018 :

"La consultation #GirondinsEtVous devait renforcer la communauté et améliorer l'expérience stade. Avec la stratégie de Frédéric Longuépée et Antony Thiodet, les supporters sont considérés comme des spectateurs/clients alors qu'ils sont les ambassadeurs les plus engagés ! Qui s'éloigne de sa base s'y pique !"

Messages de F. Brunet et R. Manci issus de leurs comptes Twitter respectifs

Romain Manci (UB 87) : "Qui s'éloigne de sa base s'y pique !"

Contenu sponsorisé

En continu