Rolland Courbis : "Claude Bez était quand même un gars hors du commun"

Rolland Courbis : "Claude Bez était quand même un gars hors du commun"

Le - Anciens - Par

Sur les ondes d'RMC, hier soir, l'ex entraîneur des Girondins de Bordeaux ou encore de Rennes, Montpellier, Toulon, Ajaccio et Marseille, Rolland Courbis, a raconté une anecdote à propos de l'ancien grand président du Bordeaux fort des années 80 : Claude Bez.

"Je peux vous raconter une anecdote d'une certaine époque, concernant Claude Bez... Avec sa façon de parler, comme il bégayait, cela lui permettait aussi de réfléchir à ce qu'il allait dire. Et c'était quand même un gars hors du commun. Et un jour il me raconte un truc à propos d'Albert Gemmrich, qui devait signer à Bordeaux. Ils se sont retrouvés à Paris, sont tombés d'accord sur un contrat de 4 ans, mais Gemmrich ne signe aucun papier et il dit : 'Vous avez ma parole'. Ils se donnent rendez-vous pour la visite médicale et quand il y arrive Gemmrich dit à Claude Bez : 'Sincèrement, président, je suis content de venir à Bordeaux, mais quand on s'est vu à Paris je n'ai même pas signé. J'aurais pu signer dans un autre club'. Et là, Bez lui répond (Courbis imite une voix bégayante) : 'Si tu avais signé dans un autre club, j'aurais été content, parce que j'aurais failli faire signer un connard'. Alors, maintenant, quand j'entends parler de parole ou pas, avec des joueurs qui signent ailleurs alors qu'ils s'étaient engagés quelque part avant... Mais ça, c'est un peu une histoire à l'ancienne."

Le fait que Claude Bez avait pour habitude de, d'abord, donner sa parole avant de signer des contrats était assez connu, mais pas forcément cette anecdote précise concernant la venue de Gemmrich, ex attaquant international français qui arrivait de Strasbourg, Girondin de 1979 à 82 (43 buts en 109 rencontres).

Retranscriptions faites par nos soins

Rolland Courbis : "Claude Bez était quand même un gars hors du commun"

Contenu sponsorisé

En continu