R. Molina : "La LFP mise tout sur Mediapro, mais il y a de gros doutes"

R. Molina : "La LFP mise tout sur Mediapro, mais il y a de gros doutes"

Le - Médias - Par

Encore une fois très critique (mais pas sans arguments) sur les clubs français, dont Bordeaux, le journaliste indépendant et auteur de livres sur le foot qu'est Romain Molina explique aussi, dans une vidéo sur sa chaîne Youtube, que le foot hexagonal attend "sans rien anticiper" les nouveaux droits TV à plus d'1 milliard d'€ ; pour lesquels il y a des (gros) doutes selon lui, ce qui menace les finances de toutes les formations :

"Dans tous les clubs, c'est la merde. Il y a un manque à gagner, avec la crise sanitaire et économique, d'environ 280M€ je crois, avec les droits TV pas versés. Donc la Ligue est dans l'idée que soit les clubs vont emprunter et pourront rembourser grâce au gros contrat avec Mediapro qui arrive l'an prochain, soit la LFP fait un emprunt global et dispatche ensuite aux clubs. Mais chacun défend ses petits intérêts, se tire dans les pattes avec des luttes d'influence, et tout le monde s'en fout du foot français ; malgré des alliances de façade et des groupes de travail !

Au final, tous espèrent que Mediapro va leur sauver le cul. Mais, je le dis officiellement, il y a des gros doutes et il y en avait déjà, car des gens ont vu les contrats et ont prévenu sur la viabilité du truc, etc. Quand Nasser al-Khelaïfi (président du Paris Saint-Germain) ; qui a 15 ans d'expérience dans le domaine et connait très bien les choses ; dit qu'il doute fort de la capacité de Mediapro à honorer la somme entière... Moi je l'écouterais à la place des autres dirigeants, car ça va vraiment être très compliqué. Et si jamais il y a un souci avec le sauveur Mediapro, comme en ce moment avec Canal et BeIN, bah les clubs sont en train de se demander ce qu'ils vont faire ! Et il faudra peut-être rappeler les anciens diffuseurs pour renégocier. Mais la LFP mise tout sur Mediapro et Didier Quillot dit qu'il est tranquille... Enfin, bon, même en dehors de la crise du coronavirus, quand tu travailles toujours à l'arrache sans rien vérifier... Bah si il y a un souci tu es dans la merde. Car si tu avais tout bien checké tu te serais dit que Mediapro c'était douteux. Aujourd'hui, en Europe, la France est le seul pays dit majeur du football à avoir des doutes sur le diffuseur qui vient d'arriver. Et ça, ça en dit long sur le mode de gestion du foot français..."

Retranscription faite par nos soins

R. Molina : "La LFP mise tout sur Mediapro, mais il y a de gros doutes"

Contenu sponsorisé

En continu