Pierre Hurmic : "Ils ne sont simplement pas prêts"

Pierre Hurmic : "Ils ne sont simplement pas prêts"

Le - Interview - Par

Dans un entretien accordé à So Foot, Pierre Hurmic s'est avoué inquiet de la demande (qui a été acceptée) du club de reporter son examen devant la DNCG. Le nouveau maire de Bordeaux ne croit pas en l'explication du FCGB, ayant justifié ce report par un "souci d'agenda" :

"Encore une fois, le club nous promène en prétextant une histoire d'agenda. Ils ne sont simplement pas prêts. Peut-être qu'ils ont trouvé un repreneur qui n'est pas prêt, peut-être que l'actionnaire (King Street) a l'intention de se désengager plus rapidement que prévu, ou alors ils ont découvert un trou plus important que les 30M€ officiellement annoncés, on ne sait pas. Selon moi, la lettre de confort de King Street s'engageant à combler le déficit n'est pas prête. Ce qui m'inquiète, c'est que les Girondins ne sont pas la priorité de King Street. C'est une question politique. Ils peuvent tout de même comprendre que le maire a le souci de savoir si l'équipe de sa ville restera en L1 ou sera rétrogradée. En cas de descente en L2 ou en National, il y aura un sacré problème avec le stade. Si les Girondins arrêtent de payer leur part du loyer, ce seront les contribuables qui paieront l'intégralité et ils paient déjà suffisamment cher." 

Pierre Hurmic : "Ils ne sont simplement pas prêts"

Contenu sponsorisé

En continu