Philippe Auclair : "Un potentiel à la Leroy Sané et à la Malcom, ce n'est pas tout à fait pareil"

Philippe Auclair : "Un potentiel à la Leroy Sané et à la Malcom, ce n'est pas tout à fait pareil"

Le - Médias - Par

En janvier, Christophe Dugarry pensait que Bordeaux devait vendre Malcom en Angleterre (sauf qu'il n'y a pas eu d'offres...), mais depuis l'ancien attaquant et capitaine des Girondins croit que le jeune talent brésilien du FCGB ne confirme pas sur la durée et qu'il n'est pas encore assez bon pour rejoindre un très gros club européen.

 

C'est ce que Dugarry a, en tout cas, expliqué sur RMC :

 

"Malcom, il lui faut un club intermédiaire. Il doit choisir un club intermédiaire. Ce qu'il a montré en Ligue 1, pour l'instant, c'est insuffisant pour justifier les 50 millions - ou plus - que veulent les dirigeants bordelais. Il est encore très loin d'avoir cette valeur-là... Ni d'avoir le niveau pour jouer dans des clubs comme le Bayern, ou autre. Il ferait quoi là-bas ce gamin ? Son petit-pont sur Berchiche - un des plus faibles arrières gauche que j'ai vus... -, ça ne justifie rien, ça ne lui fait prendre aucune valeur. Après, qu'est-ce qui fixe vraiment la valeur d'un joueur ? On est tous un peu perdus... Mais Malcom, il n'est encore qu'au début de sa carrière, il n'est pas formé. Aucun club ne l'achètera 50 millions pour qu'il finisse de se former pendant 2 ou 3 ans ! Les gros clubs vont peut-être, aussi, arrêter de miser sur des potentiels et mettre ces grosses sommes sur des joueurs confirmés, en regardant d'abord la réalité du terrain."

 

Spécialiste du foot anglais et consultant Premier League pour RMC, Philippe Auclair, présent à l'antenne à ce moment, a alors complété l'analyse de Dugarry :

 

"En Angleterre, on a parlé de lui dans beaucoup de clubs, si ça vous intéresse... Tottenham le suivait, Liverpool aussi. Enfin, on en a parlé... Mais, oui, bonne chance à lui pour jouer, ça fait beaucoup rire... Même si, à la limite, Tottenham pourrait chercher un joueur comme lui, vu qu'ils n'ont pas vraiment ce profil-là. Mais ce qui m'a fait beaucoup rire c'est quand on parlait de son potentiel. Avoir un potentiel à la Malcom, c'est bien - et j'essaye d'être gentil avec lui - mais un potentiel à la Leroy Sané (joueur offensif de Manchester City, NDLR) c'est autre chose. Donc ça dépend ce qu'on appelle 'potentiel'... Un potentiel à la Leroy Sané et un potentiel à la Malcom, ce n'est pas tout à fait la même chose ! Même Arsenal, dans ce contexte, ils ont fait une formidable opération en achetant Aubameyang, qui est un peu plus qu'un potentiel."

 

Philippe Auclair : "Un potentiel à la Leroy Sané et à la Malcom, ce n'est pas tout à fait pareil"

Contenu sponsorisé

En continu