Paulo Sousa : "Tous mes joueurs ont essayé (contre Dijon)"

Paulo Sousa : "Tous mes joueurs ont essayé (contre Dijon)"

Le - Réactions - Par

Durant son dernier point-presse en date, après Bordeaux - Dijon (2-2, J25 de la Ligue 1), Paulo Sousa, le coach des Girondins, est revenu sur plusieurs points. Verbatim :

"C’était un match difficile, on le sait bien, parce que Dijon est une équipe qui avait besoin de points, qui travaille beaucoup pour rester en Ligue 1. Physiquement, c’était un match dur pour nous, aussi, parce qu’en face il y avait une équipe forte sur les duels et qui a une bonne capacité de jouer verticalement, avec un attaquant qui gagne du temps pour donner la possibilité aux joueurs venant des lignes plus bas d’arriver avec de la vitesse. Alors, on a essayé, comme à chaque fois, de mettre la pression le plus haut possible, mais après ils ont eu de la profondeur à exploiter, en récupérant bien les deuxièmes ballons, alors notre équipe a dû beaucoup travailler physiquement. Dans ce match, Dijon a eu trois contre-attaques dangereuses... Leur premier but arrive avec un peu de chance, car le ballon revient vite après une intervention de Laurent (Koscielny), mais notre équipe s’est bien maintenue, car elle a surtout compris qu’elle devait jouer sur les couloirs. Dijon avait bien fermé son espace intérieur et a changé au niveau tactique son organisation défensive, celle d’avoir un milieu en sentinelle, derrière la ligne défensive, pour avoir des couvertures sur toutes les passes entre les lignes. Ils ont bien travaillé sur ça, mais mes joueurs l’ont bien compris et on a donné plus de largeur avec de la vitesse pour avoir la possibilité de centrer.

Je retiens qu'on a beaucoup essayé de centrer, avec un bon nombre de joueurs dans la surface, nous avons obtenu beaucoup de corners aussi et nous avons été dangereux sur les coups de pied arrêtés. L’équipe a bien travaillé, avec une bonne attitude, pour avoir cette victoire, mais après il y a des épisodes dans le match - qui n'ont pas eu lieu - qui pouvaient nous donner la victoire. Parce qu’au final, on n'a concédé que trois contre-attaques, mais l’équipe a bien travaillé, a créé, et on aurait pu marquer quelques buts en plus si on avait été plus précis dans la dernière passe, surtout au niveau du couloir droit. C’est ce couloir qui avait plus de capacités pour arriver dans l’espace de finition afin d'avoir une meilleure dernière passe et de conclure. Aussi, quand il y a eu 2-1, on a une très bonne possibilité avec Jimmy (Briand) qui anticipe le geste du défenseur central, mais l'arbitre... Je n’aime pas parler de ça, parce que c’est passé, mais ce sont des choses qui font la différence aussi. C’est un penalty clair, parce que Jimmy anticipe le geste du défenseur. C’est très clair, sur tous les ralentis. Mais bon, je dois quand même être content du match, surtout par rapport à l’attitude et vis-à-vis de tout ce qu’on a essayé, dans un match qui était très difficile, contre une équipe défendant bien et jouant très direct. Pour gagner des matches, on sait qu'il y a des facteurs, mais si on reste dans cette attitude montrée là, et que tout se passe bien au niveau de l'adversité et des risques qu'il peut prendre, on y arrivera. Mais il faut créer plus de situations.

(...) Sur un match de 90-93 minutes, c’est normal d’avoir trois contre-attaques qui peuvent être dangereuses pour l'adversaire, mais nous on joue de la même façon, peu importe le système ou si domicile ou extérieur. Là, contre Dijon, il y a plusieurs situations où on était proches de faire la différence, avec Nico (De Préville), Jimmy (Briand), et Josh (Maja). Et ce sont des choses qui peut changer la donne. La situation de Jimmy, elle peut nous donner un penalty et donc possibilité de marquer pour gagner.

(...) Si notre classement me déçoit ? Non, ce n’est pas une déception. Ce qui est une vraie déception, c'est quand les joueurs n’ont pas l’attitude, l’envie, et l’engagement total d’essayer de remporter le match, en donnant tout sans limites. Mais aujourd’hui (samedi, NDLR), tous mes joueurs ont essayé de faire ça. Après, comme je l'ai dit déjà, il y a des facteurs qui conditionnent les choses, qui peuvent te donner plus ou moins de points. Et puis, aussi, et ça c’est une chose dont je parle depuis le début de la saison, il y a l’équilibre des effectifs. Je crois que touts vos questions (celles de la presse, NDLR) seraient différents si nous avions eu ce penalty et si on l'avait marqué."

Retranscriptions d'ARL faites par nos soins

Paulo Sousa : "Tous mes joueurs ont essayé (contre Dijon)"

Contenu sponsorisé

En continu