Patrick Battiston décrit le travail du centre de formation girondin et croit en la génération 98-2000

Patrick Battiston décrit le travail du centre de formation girondin et croit en la génération 98-2000

Le - Interview - Par

Interviewé par SUD OUEST, le directeur du centre de formation des Girondins de Bordeaux (et coach de la réserve), Patrick Battiston, se confie sur plusieurs sujets, défendant la politique de formation du FCGB :

 

"L'éclosion de Jules Koundé ? Je suis très content pour le joueur. Je n’espère qu’une chose : qu’il s’exprime totalement, qu’il n’y ait pas de couac. Après, sentiment plus lointain, on se dit qu’on a bien travaillé. On a fait notre boulot. C’est comme un étudiant : la réussite, il le doit à lui-même. Nous, on essaie de bien le préparer aux situations, de lui donner des outils. (...) On a une génération 1998–2000 de garçons accrocs au travail, très concernés. Elle est homogène avec pas mal de joueurs qui peuvent prétendre à passer le cap. Dans les années qui vont arriver, il y a des joueurs très talentueux. On espère.

 

(...) Notre travail ? À un moment, dans l’idée de certains, l’apprentissage de la technique se faisait juste par les jeux. Mais il vient aussi par l’appropriation du ballon. Ce que fait Pierrot Labat, ici avec nous, depuis de nombreuses années. On fait plus d’individualisation aussi, sur la préparation athlétique, la prévention. Et du travail tactique, sur les attitudes que le joueur doit avoir dans telle situation, et sur la compréhension du jeu. (...) Ulrich (Ramé, le directeur technique du club, NDLR) a son DEPF (Diplôme d'Entraîneur Professionnel de Football), il avait envie de mettre en place le travail plus individualisé et de valoriser aussi ce qui était déjà fait. Aussi, Yannick (Stopyra) travaille à affiner et à anticiper le recrutement."

 

Patrick Battiston décrit le travail du centre de formation girondin et croit en la génération 98-2000

En continu