La plaidoirie du président Stéphane Martin concernant le centre de formation

La plaidoirie du président Stéphane Martin concernant le centre de formation

Le - Interview - Par

7ème en 2017, 4ème en 2016, 10ème en 2015, 8ème en 2014 (selon les critères de la Fédération Française de Football, concernant le niveau de formation des éducateurs, la réussite scolaire des jeunes, le nombre de premiers contrats pros signés etc) ; le centre de formation des Girondins de Bordeaux n'est pas, ces dernières années, le plus mis en valeur du pays.


Pourtant, sur GOLD FM lundi, le président Stéphane Martin a dû monter au créneau afin de défendre la formation du Haillan ; qui pourrait d'ailleurs s'associer à un club.. chinois pour aider à développer ce dernier. Voici le discours de Monsieur Martin :


« Sur la formation, pour moi, c'est un petit peu comme sur le sujet de la cellule de recrutement. Je ne sais pas trop pourquoi on s’est collés le bonnet d’âne de la formation. Car je pense que ça ne reflète pas du tout la réalité. On est, je crois, le quatrième meilleur centre de formation en France ; mais on se compare à Lyon, alors que Lyon c’est le meilleur, à égalité ou presque au niveau du Barça. On a la malchance d’avoir, en France, le Top du Top. Donc oui, on est moins bon que Lyon, c’est clair ; mais pour autant je ne pense pas du tout qu’on soit mauvais. Ce qui nous manque, surement, c’est d’avoir des joueurs de Top niveau qui sortent du centre comme on a pu l’avoir avec Dugarry, Lizarazu, Trémoulinas, Planus… Mais on forme quand même de très bons professionnels. Ounas, qui est maintenant à Naples, il sort du centre de formation, même s’il est arrivé un peu sur le tard. Et de dire que dans l'équipe titulaire actuelle il n'y a pas de joueurs formés au club, c’est très ponctuel. Valentin Vada y était l’an dernier, Gaëtan Laborde aussi, Théo Pellenard y est cette année. Et si on regarde les transferts de cet été, qui nous ont permis ensuite de recruter, il y a Crivelli, Guilbert, Yambéré… Il y a pas mal de post-formation, mais on ne peut pas dire que le centre de formation est mauvais, je regrette.


https://www.girondins33.com/administration/galerie/ballon.jpg


Qu’on soit énervé contre tout, contre le club en général, d’accord ; mais ce n’est pas s’en prendre aux bonnes personnes que de trop critiquer la formation. On a été champions de France des U19 et en termes de nombre de professionnels sortant du centre de formation, ce qui est le critère numéro 1 pour l’’établissement du classement des centres de formation, on ne doit pas être si mauvais... Et ce n’est pas du copinage, il y a des critères objectifs. Mais c’est vrai qu’il n’y a pas le Top niveau. Il n’y a pas Lacazette, Tolisso, Fekir, Tousart, Aouar… Dès qu'ils vendent un joueur, il y a le même qui arrive, c'est incroyable. Mais ce n’est pas parce qu’on est moins bons que Lyon qu’on est mauvais.


Si Lyon met plus de moyens que nous dans la formation ? Oui. Mais ce n'est pas non plus un budget 15 fois supérieur. C'est moins de deux fois supérieur je crois. Aussi, ponctuellement, il y a des clubs qui mettent beaucoup d'argent - 500 000 euros par exemple - sur certains jeunes de 15-16 ans, ce qui n'est pas dans la politique du club girondin. Mais nous n'avons pas de frein, car Yannick Stopyra et ses équipes font du bon travail de recrutement en jeune. On a aussi, pour nous, l'excellente réputation du club en matière de formation et de sérieux dans l'éducation. Car la qualité d'un centre, c'est un tout. Les parents ont quand même envie de regarder où on envoie leurs enfants... Et quand il voit qu'on a 100% de réussite au bac, ou presque, depuis des années ; ça joue. On n'est donc absolument pas bridé pour attirer des jeunes, ni par manque de moyens au niveau de la formation. »


La plaidoirie du président Stéphane Martin concernant le centre de formation

En continu