Pascal Feindouno : "C'était extraordinaire, un rêve pour moi"

Pascal Feindouno : "C'était extraordinaire, un rêve pour moi"

Le - Anciens - Par

A 36 ans, Pascal Feindouno adore toujours le foot, et aux dernières nouvelles il espérait encore trouver un (ultime) club. Mais le milieu offensif guinéen, révélé à Bordeaux et ancienne gloire de l'AS Saint-Étienne, aime aussi jeter un œil dans le rétroviseur, notamment pour se souvenir de son mentor : Élie Baup. C'est ce qu'il fait pour La Chaîne L’Équipe :


"Je me rappelle encore du match du titre de 99, à Paris. A 17 ans et demi. Élie Baup me dit : 'Pasqui, tu rentres et tu nous fais gagner !". Déjà, quand il m'avait dit d'aller m'échauffer, j'étais surpris. Il a eu le courage de me dire ça, alors que j'avais 17 ans et demi, de me dire de rentrer et de faire gagner l'équipe. Et là, je rentre, je marque. C'était extraordinaire, un rêve pour moi, je ne savais pas où j'étais mais... Pfiou ! C'était magnifique."


Yoann Riou, qui a mené l'entretien (réalisé en... voiture) rapporte aussi d'autres propos de Fendouno, toujours sur Baup :


"C'est un papa spirituel. C'est un grand Monsieur que je respecte énormément. C'est lui qui m'a lancé. Il a changé ma vie. Merci, Élie Baup !"


Pascal Feindouno : "C'était extraordinaire, un rêve pour moi"

Contenu sponsorisé

En continu