P. Hurmic : "Les Girondins sont un bien commun, pas un produit spéculatif"

P. Hurmic : "Les Girondins sont un bien commun, pas un produit spéculatif"

Le - Réseaux Sociaux - Par

De plus en plus critiquée - supporters, médias, salariés, institutionnels - et isolée face à la crise (extra-sportive) et aux 'leaks' des UB 87, la direction actuelle des Girondins de Bordeaux et surtout le président Frédéric Longuépée espère encore obtenir le soutien de la mairie pour continuer de faire bonne figure.

Sauf que, si du côté du mairie actuel et candidat à le rester, Nicolas Florian, on ne sait pas s'il prendra encore le parti de Longuépée ou non ; son rival majeur, Pierre Hurmic, continue lui de charger les dirigeants présents des Marine et Blanc.

Nouvel exemple avec son tweet du jour :

"Les Girondins ce sont un bien commun, pas un produit spéculatif assurant un retour rapide sur son investissement. L’image de Bordeaux et le respect des engagements financiers doivent conduire le maire à exiger des dirigeants plus de clarté quant à leurs projets."

P. Hurmic : "Les Girondins sont un bien commun, pas un produit spéculatif"

Contenu sponsorisé

En continu