P. Bernardoni : "Dans mon imaginaire, il y a le Mondial, l'Euro et les JO"

P. Bernardoni : "Dans mon imaginaire, il y a le Mondial, l'Euro et les JO"

Le - Sélections - Par

Revenant de blessure du côté de Nîmes, où il est prêté par Bordeaux, le jeune gardien de but Paul Bernardoni (ré)explique au 'Parisien' sa hâte de disputer les Jeux Olympiques de Tokyo 2020, pour lesquels les Espoirs français se sont qualifiés dernièrement et qui représentent un rêve pour lui.

Non-retenu dans les récentes listes du sélectionneur, Sylvain Ripoll, celles où l'actuel numéro 2 du FCGB, Gaëtan Poussin, s'est fait une place, Bernardoni devrait quand même aller au Japon avec le groupe qui a obtenu la qualif'... plus peut-être un certain Kylian Mbappé qui viendrait s'ajouter ? Berni aimerait bien !

"Kylian est un des trois meilleurs attaquants du monde. Forcément, l'équipe serait plus forte avec lui. C'est clairement le plus grand joueur avec qui j'ai évolué. Je me souviens d'un match de qualification pour l'Euro U19 en Serbie où il rentre, marque et nous fait gagner. Là, tu comprends que tu joues avec un extraterrestre. (...) On a eu un repas à Clairefontaine entre les A et les Espoirs et Kylian m'a bien rappelé qu'il y avait les Jeux l'été prochain. C'était juste une phrase, mais je crois qu'il aimerait les faire. Après, c'est son club, le PSG, qui aura la clé. Nous, on espère juste qu'il pourra. (...) Dans mon imaginaire, il y a la Coupe du monde, l'Euro et les Jeux juste en dessous. Mais les Jeux, c'est mondial et tout le monde a envie de connaître ça."

P. Bernardoni : "Dans mon imaginaire, il y a le Mondial, l'Euro et les JO"

Contenu sponsorisé

En continu