P. Battiston : "FCGB - OM ? Il fallait rester au sommet du foot français"

P. Battiston : "FCGB - OM ? Il fallait rester au sommet du foot français"

Le - Anciens - Par

Grand défenseur central international français des Girondins de Bordeaux lors des belles années 80, Patrick Battiston, actuel directeur du centre de formation des Marine et Blanc, aborde la rivalité FCGB - Olympique de Marseille, pour un joli documentaire des Girondins autour de cette affiche historique :

"Avec Claude Bez, on souhaitait que tout le monde soit habillé de la même façon. C'est assez étonnant ce que je peux dire là, car maintenant toutes les équipes ont les mêmes tenues pour s'entraîner, les mêmes uniformes, mais auparavant ce n'était pas le cas. En soi, ce n'est pas important, mais en fait c'est quelque chose de fondamental. C'est l'identité, les couleurs, le maillot : l'amour du maillot et de ce qu'on représente.

(...) Un Bordeaux - Marseille, c’était particulier et ça l’était encore plus quand il y a eu la rivalité Bez - Tapie, car il fallait rester au sommet du football français. C’était surtout ça... (...) Cette rivalité-là, elle donne des bons matches. Ce n’est pas une mauvaise rivalité où on a envie de se faire mal. Simplement, on a envie d’être le meilleur.

(...) Une anecdote ? En 90, avant le Bordeaux - Marseille, je prépare mon sac ; le maillot, le short. Et puis je cherche mes chaussures... J’avais mes chaussures d’entrainement, mes baskets pour éventuellement courir sur du dur, mais j’avais oublié mes chaussures de match. Alors j’ai joué avec les chaussures de Jean-Luc Dogon. C’était la première fois où j’ai fait zéro mauvaise passe. Et on a gagné 3 buts à 0."

Retranscription faite par nos soins

P. Battiston : "FCGB - OM ? Il fallait rester au sommet du foot français"

Contenu sponsorisé

En continu