Olivier Verdon présente ses liens forts avec le Bénin et la sélection

Olivier Verdon présente ses liens forts avec le Bénin et la sélection

Le - CAN 2019 - Par

Reconnaissant envers Sochaux, club qui lui a permis de s'imposer en pro (Ligue 2) après son passage aux Girondins, le défenseur central Olivier Verdon, qui jouera à Alavés en 2019-20, est actuellement en pleine Coupe d'Afrique des Nations 2019 en Égypte, avec le Bénin.

Âgé de 23 ans, l'Écureuil aux 13 sélections en A, explique à France Football la relation qu'il a nouée avec son pays et sa sélection.

"Le groupe est très sain. Entre nous, on s'appelle la famille. C'est clair que sur le papier on n'a pas la meilleure équipe d'Afrique, mais collectivement on est très fort. On l'a bien démontré pendant les phases éliminatoires. Pour moi, on peut concurrencer n'importe quelle équipe. Personne ne nous fait peur. Et on peut aussi compter sur des individualités comme Stéphane Sessègnon, notre capitaine.

(...) C'est un rêve d'enfant de pouvoir représenter mon pays lors d'une grande compétition internationale. Contre le Togo, pour le dernier match de notre qualification pour la CAN, le stade était plein. Les gens avaient dormi au stade la veille pour avoir une place. C'est magnifique. Ils sont à fond derrière nous et on sait qu'ils donneront tout pour nous soutenir. Il y a de l'excitation. Mais malgré ça il faut garder son calme pour pouvoir bien préparer les matches sereinement. On n'a pas peur en tout cas. (...) Le Bénin, c'est mon pays... J'y vais souvent depuis que je suis tout petit. La première fois, je devais avoir deux mois. Ce lien vient du côté de ma mère qui est Béninoise. J'ai encore beaucoup de famille là-bas."

Jouant demain, à 18 heures, contre le Cameroun (4 points), le Bénin ; avec d'autres anciens bordelais (Fabien Farnolle, Sessi D'Almeida, David Djigla) ; compte 2 points en 2 journées et peut encore viser la qualif' en 1/8ème de finale.

Olivier Verdon présente ses liens forts avec le Bénin et la sélection

Contenu sponsorisé

En continu