Niša Saveljić et Lilian Laslandes parlent du 'match du cœur' (samedi, 12H30, à Saint-Médard-en-Jalles)

Niša Saveljić et Lilian Laslandes parlent du 'match du cœur' (samedi, 12H30, à Saint-Médard-en-Jalles)

Le - Vidéo - Par

Au lendemain du message de Fernando Cavenaghi sur les réseaux sociaux, trois autres anciens bordelais étaient, eux, sur le plateau du 'Club House' de Girondins TV, hier. Il s'agissait du défenseur central Nisa Saveljic, de son grand ami, l'attaquant (du cru) Lilian Laslandes, et du latéral droit François Grenet. Coéquipiers dans le Bordeaux champion de France 1999, ils seront également là samedi, à Saint-Médard-en-Jalles pour le 'match du cœur' : une rencontre face à d'anciens joueurs de la Real Sociedad qui a lieu à partir de 12H30 et dont les recettes iront au CHU de Bordeaux. Une cause qui les a séduits, comme ils l'expliquent :


Saveljic : "On n'a pas hésité, car se réunir et jouer ensemble c'est un plaisir. On ne l'avait plus fait depuis longtemps, alors là... Surtout que c'est à but humanitaire, pour l’hôpital des enfants, donc c'est important. Vivement samedi, qu'on rejoue tous. Le plaisir sera aussi de participer à aider les enfants et l’hôpital. C'est très important. On donne aussi l'exemple, et, pour notre génération, on ressent tous que c'est capital, donc on est obligés d'être disponibles, de s'investir."


Laslandes : "On avait déjà fait 3-4 matches, il y a environ 1 an et demi, mais là on va revoir des garçons que nous n'avions plus vus depuis longtemps, comme Pedro Pauleta, Fernando Cavenaghi, Bruno Basto ; les gars de l'étranger rentrés chez eux. Nous, ceux qui sont encore sur Bordeaux, on arrive encore souvent à se voir, même si c'est rapide ; mais là on va tous se voir avant, rejouer ensemble, et faire l'après match en allant voir Bordeaux - Rennes et en mangeant tous ensemble sur Bordeaux. Je pense, aussi, pour l'image du club, que c'est normal de faire ce genre de choses, des actions à but humanitaire, alors quand on nous le propose et que le temps le permet, on peut le faire. Pour nous, c'est peu de choses, et quand on voit le sourire des enfants, c'est génial ! Utiliser notre notoriété pour ça, ça fait aussi partie du métier et il faut continuer. J'espère qu'il y aura du monde, pour tous nous voir et prendre du plaisir. On sera, bien sûr disponible pour eux, après le match : photos, autographes. Avec grand plaisir !"


Niša Saveljić et Lilian Laslandes parlent du 'match du cœur' (samedi, 12H30, à Saint-Médard-en-Jalles)

Contenu sponsorisé

En continu