Nicolas Jamain : "J'ai grandi au Haillan, donc je suis tombé dedans gamin"

Nicolas Jamain : "J'ai grandi au Haillan, donc je suis tombé dedans gamin"

Le - Interview GA - Par

Quelques jours après leur entretien avec Éric Blahic, l'ex entraîneur adjoint des Girondins et actuel sélectionneur adjoint de l'équipe de France féminine A, nos partenaires et amis de l'émission 'Girondins Analyse' ont pu discuter tout à l'heure, via Discord, avec Nicolas Jamain, journaliste pour RMC et... supporter bordelais.

Le podcast de cette interview est à écouter ICI et/ou en fin de brève,
mais il est également dispo sur nos espaces Soundcloud, Deezer et Spotify.

Dans un premier temps, ce Girondin d'origine a pu présenter son parcours et ses liens avec le FCGB, qu'il met parfois en avant à l'antenne d'RMC ; quand il ne se fait pas chambrer par ses collègues. Puis, Nico Jamain a fini de répondre aux premières questions de la team GA en annonçant un rdv médiatique important ce weekend :

"Mon parcours ? Je vais faire très rapide, sinon ce serait un peu long. Moi je suis né à Talence, j'ai grandi au Haillan, à quelques centaines de mètres du château, donc je suis évidemment tombé dedans quand j'étais gamin car je voyais tous les joueurs débarquer autour de chez moi, passer en voiture ; Alain Roche et compagnie... Après, j'ai fait fac d'histoire, l'école de journalisme dans le Sud-Est, et derrière j'ai travaillé à Nantes pendant 4 ans, et notamment sur le FC Nantes ; évidemment par opportunisme professionnel (sourire). Puis j'ai débarqué à Paris et j'y suis maintenant depuis 12 ans. J'ai travaillé pour Europe 1, BFM TV et RMC Sport en tant que reporter pendant 7 ans, donc j'ai voyagé un peu... J'ai fait des matches de Ligue 1, de Coupe d'Europe, puis pas que du foot ; car j'ai fait les J.O, les Coupes du Monde et les Euro de plusieurs sports. Et derrière, j'avais décidé d'arrêter de faire du reportage, et Gilbert (Brisbois) m'a proposé de faire L'After Foot le weekend. Alors, depuis un an et demi, le vendredi et samedi soi, je prends ce rôle d'animateur. Je fais le match du vendredi et le multiplex du samedi, à 20h, en enchaînant ensuite sur L'After et aussi en remplaçant le bon Gilbert quand il prend des vacances. Là, avec la crise du coronavirus, j'ai fait des émissions sur ça, car notre grille des programmes habituelle avait un peu sautée et que c'était une période compliquée. Puis le samedi, j'ai une autre émission de foot, qui consiste à revenir sur les grands évènements du sport français.

D'ailleurs, Messieurs, notez bien ce rendez-vous important : samedi, à 14h, on fait une heure d'émission sur Bordeaux champion de France 99 ! On aura des invités, du live, des archives ; tout ça (sourire)... Soyez là !"

Retranscriptions faites par nos soins

Nicolas Jamain : "J'ai grandi au Haillan, donc je suis tombé dedans gamin"

Contenu sponsorisé

En continu