Nicolas Florian : "Quand on parle du Virage Sud à Bordeaux, ça a du sens"

Nicolas Florian : "Quand on parle du Virage Sud à Bordeaux, ça a du sens"

Le - Réactions - Par

Confiant pour l'avenir des Girondins et attendant de rencontrer les actionnaires (King Street), pour s'assurer qu'ils sont engagés auprès du club, le maire de Bordeaux, Nicolas Florian, a aussi donné son avis, sur France Bleu, à propos du conflit entre les Ultramarines et le président du FCGB, Frédéric Longuépée :

"J'essaye d'être dans un rôle de médiateur, mais je ne sais pas si ce terme est bien choisi. Les Girondins de Bordeaux, c'est notre club de cœur à Bordeaux et les Ultras - que j'ai reçus, oui - l'ont toujours soutenu. Quand on parle du Virage Sud à Bordeaux, ça a du sens... Et je regrette que ça puisse influencer les choses en mettant mal à l'aise les joueurs, alors que le club est en train de regagner. Je dis aux Ultras de simplement soutenir leur équipe et au président de prendre soin de ses supporters, qui sont importants dans un club. Moi, tout ce que je pourrai faire pour mettre un peu d'huile dans les rouages - et je peux comprendre les enjeux personnels des uns et des autres -, c'est pour dépasser le conflit."

Retranscription faite par nos soins

Nicolas Florian : "Quand on parle du Virage Sud à Bordeaux, ça a du sens"

Contenu sponsorisé

En continu