N. Florian : "L'intérêt est peut-être de revoir leur mode de gouvernance"

N. Florian : "L'intérêt est peut-être de revoir leur mode de gouvernance"

Le - Réactions - Par

Le site de 20 Minutes propose encore d'autres explications données par Nicolas Florian, maire actuel de Bordeaux et candidat à le rester aux élections de la fin du mois, qui demande encore et toujours des précisions sur la situation des Girondins et veut rencontrer les dirigeants de l'actionnaire du FCGB, le fonds d'investissement américain King Street, pour savoir s'ils veulent vendre les Marine et Blanc ou rester et (s')investir.

"Les potentiels repreneurs souhaitent surtout savoir si la mairie pourrait mettre un veto à un projet de reprise du club. Je leur ai répondu que non, mais leur interlocuteur du moment c’est King Street. (...) Moi, je ne suis pas légitime pour imposer des changements à King Street. En revanche, je peux faire valoir des conseils utiles et leur dire que leur intérêt est peut-être de revoir leur mode de gouvernance."

En complément de cette nouvelle pression du maire, les Ultramarines Bordeaux 87 organisent, le 27 juin, à Bordeaux, un rassemblement ouvert à tous les supporters pour montrer la colère et l'inquiétude du peuple girondin quant à l'avenir du club.

N. Florian : "L'intérêt est peut-être de revoir leur mode de gouvernance"

Contenu sponsorisé

En continu