Michaël Ciani : "Je sais d'où je viens, d'où je suis parti"

Michaël Ciani : "Je sais d'où je viens, d'où je suis parti"

Le - Anciens - Par

Questionné, hier, sur ARL, dans 'Top Girondins', l'ancien défenseur central des Marine et Blanc entre 2009 et 2012, Michaël Ciani, a tiré un bilan de sa carrière, lui qui a 35 ans et se trouve libre après une dernière expérience aux États-Unis.

Par ailleurs, Ciani a confirmé que ses récents propos tenus sur BeIN Sports avaient été mal compris. Non, il n'a pas encore annoncé sa retraite comme joueur pro, mais il y pense en voyant que depuis 8 mois il reste sans club ; attendant encore un ultime défi... en France ?

 "Un bilan de ma carrière et si j'ai des regrets ? Pour commencer, je ne reviens pas sur mes paroles, car je n'ai pas vraiment dit que j'arrêtais mais que je pensais à ma fin de carrière car j'ai 35 ans et pas de club depuis 8 mois donc je ne vais pas attendre éternellement. Mais je suis en forme, je me sens bien physiquement, j'ai envie de jouer, donc si un club de L1 ou L2 me sollicite je ne dis pas non.

Après, pour faire un bilan, je dirais que beaucoup de personne auraient voulu être à ma place ou faire rien que la moitié de ce que j'ai fait, donc je suis très content, car je sais d'où je viens, d'où je suis parti. Je n'ai pas fait de centre de formation, mais j'ai pu jouer la Ligue des Champions, j'ai connu les Bleus, j'ai voyagé, je parle quatre langues, j'ai joué dans plusieurs pays et vécu dans de très belles villes... Je ne peux pas regretter, je ne pouvais pas tout avoir non plus. Alors je suis content et reconnaissant, sans demander plus. Déjà, c'était bien d'entendre la musique de la Ligue des Champions et de marquer 3 buts dans une campagne (sourire). Pour les regrets, j'aurais voulu joueur en Angleterre, car je pense que le jeu anglais me correspondait bien. J'aurais aussi aimé continuer un peu en Bleu, car 1 seule sélection c'est un peu maigre par rapport à ce que j'ai fait avec Bordeaux, à l'époque."

Michaël Ciani : "Je sais d'où je viens, d'où je suis parti"

Contenu sponsorisé

En continu