Même après le PGE de la LFP, 4 clubs français seraient au bord du gouffre

Même après le PGE de la LFP, 4 clubs français seraient au bord du gouffre

Le - Économie - Par

D'après Mediapart, et même après le prêt garanti par l'État (PGE) de 224.5 M€ obtenu par la Ligue de Football Professionnel pour apporter des liquidités aux clubs et combler des manques à gagner (droits TV, surtout) liés à la crise du coronavirus, l'économie du foot français de haut niveau est en grand danger.

4 clubs historiques, dont on suppose qu'il s'agit de l'Olympique de Marseille, des Girondins de Bordeaux, de l'AS Saint-Étienne et du Lille OSC, sont dans le rouge très vif, même en tenant compte du PGE. Des déficits, au 30 juin 2020, de - 206,3 M€, - 127,6 M€, - 59 M€ et - 54,1 M€ sont présentés dans un document publié par Mediapart, qui en rajoute aussi un deuxième montrant que ces 4 clubs aux déficits abyssaux sont aussi les seuls à avoir un solde net de trésorerie négatif... même en considérant le PGE et le partage de cet emprunt par la Ligue.

Il ne s'agit cependant que d'une simulation faite ici par la LFP et que Mediapart s'est procuré, mais une simulation sur une échéance proche, ce qui donne de bonnes chances aux chiffres réels de s'approcher des montants estimés.

Des risques de cessations de paiements et de dépôts de bilans sont évoqués.

Même après le PGE de la LFP, 4 clubs français seraient au bord du gouffre

Contenu sponsorisé

En continu