Marc Planus : "Les résultats du centre de formation sont une honte"

Marc Planus : "Les résultats du centre de formation sont une honte"

Le - Anciens- Par

Au cours de son interview pour les médias Sud Ouest et Gold FM, l'ex grand défenseur bordelais, Marc Planus, a abordé les résultats récents obtenus par le centre de formation du FCGB. Une "catastrophe", selon lui : 

"Concernant le sportif, je me suis trop éloigné du football pour dire si ce qui est fait sportivement c'est bien ou si ça ne l'est pas. Par curiosité, j'ai regardé les résultats du centre de formation. Mais là, c'est catastrophique. J'ai vu tous ces entraîneurs passer et nous dire à Bordeaux : 'Ça ne bosse pas, c'est tranquille, il n'y a pas de pression, vous n'êtes pas trop bosseurs les Bordelais', et j'ai demandé au président Frédéric Longuépée de me montrer des clubs qui ont fait mieux que Bordeaux sur les 20 dernières années... Je suis curieux de voir tout ça. Hormis Paris, Lyon, Monaco, et Marseille, qui ont une manne financière différente de la nôtre, il n'y a personne.

Donc, quand vous êtes au sein des centres de formation, que vous êtes Bordeaux, vous passez après Paris, après Monaco et Lyon, même dix ans auparavant. Vous n'avez pas les mêmes moyens, c'est une réalité. Longuépée m'a répondu : 'Effectivement...'. C'est bien de cracher sur Bordeaux, parce qu'on était différent, qu'on fonctionnait sans directeur sportif, qu'on avait un président très atypique, bénévole, mais qui était un amoureux du club... C'était différent, oui, mais la différence a toujours gêné les gens. Mais là, le projet qu'ils ont amené, les nouveaux dirigeants, de ce que j'en vois en tant que bordelais et puis en tant qu'ancien joueur, c'est que l'image a été totalement détruite, que le peuple bordelais ne se sent plus du tout représenté par les Girondins de Bordeaux. Quand je regarde le projet sportif, je veux bien entendre que concernant l'équipe professionnelle la manne financière n'est pas là et que pour acheter des bons joueurs c'est très compliqué. Mais quand je regarde le centre de formation, les résultats sont une honte. C'est une honte pour un club comme ça. Le centre de formation, c'est quand même représentatif. C'est super d'avoir sorti le petit Jules Koundé, un gamin du coin, vendu à 25M€. Quand on est Bordeaux, on ne peut pas refuser 25M€, ce n'est pas possible. J'espère qu'on en aura plein d'autres, mais comme par hasard c'est encore des gamins de la région... Le problème, c'est qu'on a tellement été suffisants avec les clubs qui nous entourent que les clubs de la région ne veulent même plus nous envoyer leurs meilleurs gamins.

Retranscriptions faites par nos soins

Girondins33 recrute !

Passioné des Girondins et habité d'une âme de rédacteur ?

Rejoignez-nous !

En continu