Manu Lonjon : "Pour Bordeaux, King Street demande 2 à 3 fois le montant mis"

Manu Lonjon : "Pour Bordeaux, King Street demande 2 à 3 fois le montant mis"

Le - Médias - Par

Hier soir, dans son 'Manu Time' quotidien, sur sa chaîne Twitch, le journaliste spécialisé mercato et coulisses du monde du foot, Manu Lonjon, a affirmé avoir eu une info comme quoi l'actionnaire de notre FC Girondins de Bordeaux, le fonds d'investissement américain King Street, n'était pas du tout vendeur... sauf offre démesurée :

"Des nouvelles sur Bordeaux ? Je vais en donner une, qui n’est pas spécialement bonne pour vous, les supporters bordelais : en fait, d'après mes infos, King Street n’est pas vendeur sauf à un prix exorbitant. C’est-à-dire que ; je ne sais pas trop dans quel monde ils vivent ni quelle est la compétence pour juger ces choses-là ; mais en gros King Street n’est pas vendeur, sauf très grosse offre... Grosso modo, King Street voudraient deux à trois fois le prix qu’ils ont mis pour acheter le club ; tout simplement. Après, c’est vrai qu’ils ont donné beaucoup de force au projet (rire) et qu'ils ont tellement réussi qu’ils ont valorisé les Girondins à une hauteur faisant que... Donc, ils demandent deux à trois fois le montant mis pour l'achat. Donc en gros, c’est une façon de dire qu’ils ne sont pas vendeurs, j’imagine. Mais moi j’avoue que j’ai été très étonné quand j’ai appris ça, il y a une heure. Si King Street est perché ? Ah oui, ça on peut le dire (sourire)..."

Retranscriptions faites par nos soins

Manu Lonjon : "Pour Bordeaux, King Street demande 2 à 3 fois le montant mis"

Contenu sponsorisé

En continu