Longuépée : "Peu d’investisseurs mettraient 100M€ pour bafouer l'histoire"

Longuépée : "Peu d’investisseurs mettraient 100M€ pour bafouer l'histoire"

Le - Interview - Par

Les supportersle(s) mercato(s), le coach Paulo Sousa, le stade... Sur RMC, ce soir, le président du FCGB, Frédéric Longuépée, a répondu sur plusieurs sujets. Il a fini en (re)disant que l'actionnaire américain, le fonds d'investissement King Street, était là pour la durée (ce dont on doute, fortement) :

"Le projet et l'organisation du club sont plus clairs maintenant, et nous sommes tous unis et investis dans la mise en oeuvre de cette stratégie. Les rumeurs de désengagement de King Street, qui voudrait revendre le club ? Je pense qu'il n'y a pas beaucoup d’investisseurs qui seraient prêts à mettre 100M€ sur la table pour bafouer l'histoire du club et mettre un mouchoir sur le patrimoine que représentent les Girondins de Bordeaux. Et je vous confirme donc la volonté affichée de notre actionnaire de rester sur la durée, montrée par le choix fort - qu'il faut souligner et respecter - de racheter les parts de GACP pour plus s'investir. Me concernant, ma mission est claire : continuer le projet, développer la stratégie mise en oeuvre depuis le rachat du club. On a la chance d'avoir un club faisant partie du patrimoine du football français et je fais confiance à King Street pour accompagner le club le plus longtemps possible et pour le ramener - ceci de manière régulière - vers les premières places du classement, car c'est ça notre objectif à atteindre."

Retranscription faite par nos soins

Longuépée : "Peu d’investisseurs mettraient 100M€ pour bafouer l'histoire"

Contenu sponsorisé

En continu