Les explications de Stéphane Martin sur la mise à pied de Gustavo Poyet, les "tensions" internes etc

Les explications de Stéphane Martin sur la mise à pied de Gustavo Poyet, les "tensions" internes etc

Le - Vidéo- Par

Lors d'une conférence de presse, et surtout de crise, donnée ce vendredi matin au Haillan (à voir et à écouter en fin de brève), le président des Girondins de Bordeaux, Stéphane Martin, a confirmé que l'entraîneur Gustavo Poyet était mis à pied pour une semaine avant un possible licenciement ; suite à son immense coup de gueule contre la direction, hier soir.

"Le club a estimé que les bornes avaient été dépassées (...) et a pris la mesure qui s'imposait, je trouve, car après de telles déclarations il était compliqué de faire comme si de rien n'était" explique froidement martin, précisant que "la procédure se déroulait dans le cadre légal" et que "les deux parties devaient encore discuter" et "pouvaient possiblement se rapprocher", tandis que "Gustavo Poyet est libre de s'expliquer encore à la presse sur ce qu'il a dit". Stéphane Martin confirme ensuite qu'Éric Bedouet assurera, comme souvent en temps de crise, l'intérim...

SM, qui s'estime cependant "surpris d'une sortie si virulente, surtout après une victoire", admet par la suite que : "depuis 2 mois, et sans doute aussi du fait du stress et de la frustration de ne pas voir de recrues arriver en juillet, il y a des tensions qui sont apparues, avec le mercato ; alors que pendant les 6 premiers mois il n'y en a eu aucune. Cela n'a fait que s'envenimer, avec une dégradation progressive des rapports, jusqu'au point d'orgue hier soir"

"Ce n'est, évidemment, pas une situation qu'on aime vivre et qu'on souhaite quand on est dirigeant" rappelle Martin, insistant sur le contexte particulier du moment, car : "On n'est pas dans une situation d'estimer combien de temps on peut supporter des mauvais résultats, vu que les résultats sont bons, mais il y a un écart par rapport à ce qu'on attend d'un cadre supérieur d'une entreprise, quelle qu'elle soit, et on ne peut pas tolérer de tels propos".

Tout va bien au FC Girondins de Bordeaux...

Girondins33 recrute !

Passioné des Girondins et habité d'une âme de rédacteur ?

Rejoignez-nous !

En continu