Laurent Koscielny et Paulo Sousa parlent du jeu... marseillais

Laurent Koscielny et Paulo Sousa parlent du jeu... marseillais

Le - Avant-match - Par

Répondant à la presse, avant LE choc Marseille - Bordeaux (ce soir, 17ème journée de la Ligue 1 2019-20), le coach bordelais Paulo Sousa et son précieux défenseur Laurent Koscielny ont chacun dû parler du jeu de l'Olympique de Marseille.

Voici leurs analyses respectives :

PS : "Marseille, ce n'est pas un test car c'est Marseille ; car tous les matches sont des tests. Un plan spécial pour ce match ? Non, je ne suis pas un entraîneur qui m'adapte, donc je ne suis pas d'accord. Marseille, ce n'est pas seulement un joueur, mais plusieurs, dans un collectif. Beaucoup peuvent faire la différence, même si leur organisation offensive dépend beaucoup de leur milieu, avec une bonne mobilité, de l'expérience et des capacités techniques et tactiques. Aussi, leur attaquant (Dario Benedetto, nldr) est fort, au niveau du timing, pour appeler le ballon et attaquer en profondeur, tout en améliorant ses rapports avec le reste de l'équipe pour savoir quand et comment attaquer l'espace libre en soutien. Mais il donne surtout beaucoup de profondeur et il a un bon timing, plus une bonne technique aussi. Les deux latéraux sont aussi très forts, ils passent tout le match dans leurs couloirs avec une bonne vitesse, une bonne capacité technique de contrôle et de centre précis. Alors, ils ont beaucoup de possibilités et de qualités pour être à la place où ils sont aujourd'hui (2èmes, 31 points, ndlr)."

LK : "Ils peuvent aussi attendre sans le ballon, mais je crois qu'ils viendront nous presser, car ils seront chez eux. Nous, on travaille au quotidien pour avoir plus de solutions et savoir se sortir d'un pressing haut, voire très haut, même si on peut aussi jouer long dans leur dos s'ils nous permettent d'avoir des espaces dans la profondeur. Du coup, ce sera à nous de savoir bien gérer ces situations, mais si on est capables de bien sortir sur les 2-3 premières passes on peut créer le déséquilibre, avoir l'avantage et se procurer des occasions. Comme j'ai dit, le plus important c'est d'avoir cette confiance, de la garder, car depuis le début de la saison on a su la créer, alors croyons en nos qualités, tout simplement.

Si Dimitri Payet sera leur meilleure arme ? Ouais, Dimitri est revenu en plein forme avec Marseille et fait un très bon début de saison. Après est-ce que ce sera leur seul joueur ? Je ne pense pas. Mais ça reste, c'est sûr, un atout majeur pour Marseille, car Dimitri, techniquement, il est capable de délivrer des passes décisives, de faire la différence à lui tout seul. Donc oui, ce sera un des dangers numéro 1 de cette équipe."

Retranscriptions faites par nos soins

Laurent Koscielny et Paulo Sousa parlent du jeu... marseillais

Contenu sponsorisé

En continu