La clause de départ de P. Sousa serait un accord privé et donc pas reconnu

La clause de départ de P. Sousa serait un accord privé et donc pas reconnu

Le - Mercato - Par

C'est au tour de 20 Minutes, ce soir, d'amener ses informations, collectées par le journaliste Clément Carpentier, concernant le cas Paulo Sousa et la pression mise dans L'Équipe par son entourage, "menaçant" à demi-mots le FCGB d'un possible départ du coach des Girondins - en disant qu'il y a un intérêt d'Arsenal pour le Portugais - si la direction des Marine et Blanc ne faisait pas d'efforts au mercato quant au domaine sportif.

Selon 20 Minutes, donc, la fameuse clause permettant à Sousa de quitter les Girondins de Bordeaux contre 2-3M€ n'aurait pas été homologuée par les instances du foot français (LFP). Il s'agirait donc d'un accord sous seing privé, pas légal partout.

Aussi, Arsenal ; qui cherche un remplaçant à Unai Emery, récemment renvoyé ; ne ferait pas de Paulo Sousa sa priorité.

L'exigeant lusitanien est sous contrat avec les Marine et Blanc jusqu'en juin 2022.

La clause de départ de P. Sousa serait un accord privé et donc pas reconnu

Contenu sponsorisé

En continu