L. Koscielny : "À trois derrière, ça a été compliqué en première période"

L. Koscielny : "À trois derrière, ça a été compliqué en première période"

Le - Réactions - Par

Via ARL, voici la fin de la réaction d'après Paris - Bordeaux (4-3, J26 de L1) du défenseur central des Girondins, Laurent Koscielny, qui tente de positiver encore suite à une défaite jugée encourageante :

"Si j'ai senti le PSG fébrile ? Oui, un petit peu. Après, ils ont passé une semaine assez dure en termes de résultat (défaite 1-2 à Dortmund en 1/8ème de finale aller de la Ligue des Champions) et de confiance, car quand vous perdez des points et des matches la confiance s'en va très vite. Mais ce sont des grands joueurs, qui ont la capacité à se relever de ça. Maintenant, pour eux, le plus important c'est de rester solidaires et unis pour battre Dortmund et rester en haut du classement en Ligue 1.

Quelle était l'idée de notre changement de système à la mi-temps ? Je crois que, en étant à trois derrière, ça a été compliqué en première période, car les Parisiens occupaient bien les espaces extérieurs et ils nous ont mis en danger dans la profondeur. Et alors on est passé à quatre derrière, en connaissant beaucoup mieux ce système et en ayant eu des résultats assez positifs depuis pas mal de semaines, donc on a pu être moins en danger dans la profondeur et récupérer un petit peu plus haut, pas mal de ballons. C'était important, aussi, de jouer avec une sentinelle devant nous, ce qui nous a permis de pouvoir laisser le joueur offensif qui décrochait souvent en zone de numéro 10 rester au milieu. Et grâce à ça, on a pu être plus haut sur le terrain en deuxième mi-temps."

Retranscription faite par nos soins

L. Koscielny : "À trois derrière, ça a été compliqué en première période"

Contenu sponsorisé

En continu