Kévin Diaz : "Quand Florian (Brunet) parle, c’est lui le vrai football !"

Kévin Diaz : "Quand Florian (Brunet) parle, c’est lui le vrai football !"

Le - Médias - Par

Ancien milieu offensif de l'US Ivry et aussi de plusieurs clubs néerlandais (Fortuna Sittard, SC Cambuur Leeuwarden, FC Eindhoven et RBC Roosendaal), Kévin Diaz est désormais consultant sur RMC, dans 'L'After Foot'. Aux côtés de l'inquiet Daniel Riolo et (surtout) en réaction aux propos de Florian Brunet pour alerter sur les maux du FCGB, il explique comprendre la position et tous les doutes du porte-parole des Ultramarines Bordeaux 87 :

"Quand Florian nous parle, on sent l'émotion et il y a des arguments, sans doute raisonnables, car il vit avec le club depuis longtemps : c’est lui le vrai football ! Après, il faut comprendre un truc... On parle d’investisseurs dans le football, mais ce mot n’a jamais aussi bien porté son nom : ils viennent pour gagner de l'argent, pas pour le plaisir, la passion, donner du bonheur, écrire l'histoire. Eux, ils s'en fichent. M6 avait besoin de vendre le club et arrivait à la fin d’une histoire avec les Girondins de Bordeaux, donc ils ont choisi un repreneur et pris celui qui leur a offert le plus d’argent ; voilà. Mais, malheureusement, les supporters sont les victimes de ça, et pas qu'à Bordeaux. En fait, les derniers garants des institutions que sont les clubs, ce sont les salariés et les supporters. Mais un repreneur qui va aimer le foot, ça n’existe plus. Malheureusement, cette mondialisation du football touche tous les clubs et pour les supporters, c'est compliqué, car il est pris dans tout ça."

Kévin Diaz : "Quand Florian (Brunet) parle, c’est lui le vrai football !"

Contenu sponsorisé

En continu