Karim Djaziri : "Charles Camporro ? Il avait un réseau énorme !"

Karim Djaziri : "Charles Camporro ? Il avait un réseau énorme !"

Le - Interview - Par

Nouvelle émission foot, diffusée sur Twitch, 'AS Foot' a discuté, cette semaine, avec l'agent Karim Djaziri. Parlant souvent des Girondins durant l'entretien (Laurent Koscielny, Eduardo Macia etc), Djaziri évoque aussi Charles Camporro, l'ancien directeur sportif de Bordeaux :

"Les clubs ont du mal à comprendre qu'il faut mettre de l'argent sur la cellule de recrutement et la formation. Mais c'est des salaires en plus à payer et les clubs se disent qu'ils devront licencier des gens s'ils descendent... Si j'ai connu Charles Camporro ? Je l'ai eu au téléphone cet après-midi (avant-hier ; NDLR), il se la coule douce au Brésil maintenant. Et lui, il avait un réseau énorme ! Il a fait venir des bons Brésiliens et Sud-Américains à Bordeaux, dont Denilson, après son passage au Betis Séville ; et à force d'aller au Brésil il s'y est installé. Mais Charles, dans toute l'Europe, dans le monde entier, il a un réseau.

Et maintenant, il manque ces mecs-là, ce type de directeurs sportifs, qui sont respectés et reconnus dans tous les clubs, mais qui bougent. Le téléphone, c'est pas pareil que quand tu vas voir un match. Au Brésil, tu peux voir trois matches en deux jours, quatre matches, six matches, dix matches, et ça va vite. Donc si tu es accompagné d'un bon intermédiaire qui te fait rencontrer tout le monde, qui te présente... Et quand tu as la carte 'Girondins de Bordeaux', 'Olympique Lyonnais', 'Olympique de Marseille', tout le monde t'ouvre les portes. Mais il faut y aller !"

Camporro - qui a quand même encore conseillé et aidé le club par la suite sur quelques dossiers - a quitté le club au milieu des années 2000, après que le président de l'époque, Jean-Louis Triaud, ait décidé de faire sans DS

Retranscriptions faites par nos soins

Karim Djaziri : "Charles Camporro ? Il avait un réseau énorme !"

Contenu sponsorisé

En continu