Julien Chaput : "Je pense qu'il faudra que la direction démissionne"

Julien Chaput : "Je pense qu'il faudra que la direction démissionne"

Le - Médias - Par

Sur le plateau de beIN Sports, Florian Genton, Julien Chaput et Luis Fernandez ont parlé des maux bordelais du moment, alors que la fracture est bien totale entre la direction et les supporters girondins :

L. F : "Quand on en arrive à ce stade-la c'est que la situation prend des proportions un peu dramatiques. C'est la vie d'un club, c'est l'avenir d'un club qui est mis en danger, parce que quand on arrive dans ces clubs où il y a eu un passé, une histoire, on veut tout changer, tout chambouler, mettre d'autres personnes... Ces clubs-là que sont Marseille, Bordeaux, Saint-Étienne, il y a eu un passé, un ADN. Bordeaux, ils ont joué une finale de Coupe d'Europe. C'est pour ça qu'en arrivant, ces personnes-là elles devaient prendre le soin d'étudier le passer, de voir comment le club s'est construit. Ce genre de situations (des images montrent l'arrêt du match Bordeaux - Nîmes, NDLR), ce sont des gros problèmes."

J. C : "Je vais employer un terme un peu fort, mais on a l'impression que les Girondins de Bordeaux ont été kidnappés par cette nouvelle direction. Le but de cette direction, on le voit, c'est de faire du trading. Il y a aussi cette histoire d'intérêts de l'entraîneur sur des probables reventes. Évidemment que ça peut énerver tout le monde, surtout quand les résultats ne sont pas là. Il y a certes une dynamique sportive qu'on peut inverser sur le terrain, mais dans ce cas-là, la dynamique en coulisses, elle, elle est irréversible. Et donc je pense qu'il faudra que la direction démissionne."

Retranscriptions faites par nos soins

Julien Chaput : "Je pense qu'il faudra que la direction démissionne"

Contenu sponsorisé

En continu