Jérôme Dauba : "Sans Carol (Rodrigues) on va devoir s'adapter, avec Sarah (Cambot) devant"

Jérôme Dauba : "Sans Carol (Rodrigues) on va devoir s'adapter, avec Sarah (Cambot) devant"

Le - Interview - Par

Gravement blessée (rupture des ligaments croisés du genou) il y a quelques jours, l'attaquante brésilienne des Girondines, Carol Rodrigues, est indiscutablement une grosse perte pour l'équipe et pour le coach, Jérôme Dauba, qui l'explique sur GOLD FM, vantant également les mérites de Sarah Cambot, qui devrait désormais retrouver une place de titulaire aux avants-postes, à la place de Carol.


« C'est évidemment un gros coup dur pour Carol, et là elle est plutôt triste, alors que d'habitude c'est un peu notre rayon de soleil dans l'équipe. Et tout le groupe a été très affecté : les joueuses, dans la semaine d'entraînement, le staff aussi... On va devoir l'accompagner du mieux possible, c'est ce qu'on essaye de faire depuis sa blessure, même si ce n'est pas évident avec la barrière de la langue. Sa famille, qui est au Brésil, va venir l'accompagner, et elle va se faire opérer ici, sur Bordeaux. On est très bien équipé pour le faire, et l'avantage de la garder avec nous c'est qu'elle pourra aussi faire sa rééducation ici, et qu'on pourra l'accompagner. Sportivement, on va devoir s'adapter sans elle. Si on va recruter pour la remplacer ? Là, il faudra poser la question aux dirigeants (sourire)... Mais pour l'instant notre adaptation c'est d'utiliser Sarah devant, seule dans l'axe, même si ce n'est du tout le même registre de jeu que Carol, ce qui ne nous a pas empêché, à Montpellier, de bien jouer et de nous créer des occasions.


girondins.com (FCGB / D. Le Lann)


(...) J'ai trouvé que Sarah était vraiment bien dans le rythme à Montpellier, car elle a quand même eu du temps de jeu sur cette saison, avec deux matches en tant que titulaire et plusieurs entrées, des bonnes entrées. Et puis, surtout, c’est quelqu’un qui bosse, qui n’a pratiquement pas manqué de séances, donc le rythme, elle l’a. Son état d’esprit est très bon depuis le début de la saison, elle est toujours positive quel que soit son statut. On en a souvent discuté avec elle, et elle tire toujours l’ensemble du groupe vers le haut. Elle bosse beaucoup à l’entrainement, et ce n’est pas forcément évident pour elle, mais on la rassure sur son attitude et son comportement qui sont très bons. C’est vraiment une joueuse exemplaire, et il fallait aussi la valoriser. Elle s’inscrit forcément dans le projet de la section féminine des Girondins, et elle a une influence sur la plupart des joueuses, car ça reste une leader, malgré son statut. »


Jérôme Dauba : "Sans Carol (Rodrigues) on va devoir s'adapter, avec Sarah (Cambot) devant"

Contenu sponsorisé

En continu