Joseph DaGrosa confirme que GACP devra repasser devant la DNCG, avec Fortress et King Street

Joseph DaGrosa confirme que GACP devra repasser devant la DNCG, avec Fortress et King Street

Le - Vente des Girondins - Par

En conférence de presse, aux côtés d'Alain Juppé, Joseph DaGrosa, le dirigeant de General American Capital Partners, repreneur du FC Girondins de Bordeaux, a confirmé qu'un deuxième entretien avec la Direction Nationale du Contrôle de Gestion était prévu, dans les prochains mois. Ce second entretien (qui pourrait avoir lieu en novembre) est normal, et il aura lieu dans le cadre du respect de la nouvelle procédure de contrôle de gestion des clubs professionnels, et surtout de ceux rachetés.

Les Girondins sont déjà et seront d'ailleurs les premiers à subir ce contrôle plus intensif, puisque cette loi (du nom de Thierry Braillard, ex Secrétaire d'État chargé des Sports) est récente, comme le maire de Bordeaux a tenu à le rappeler. 

DaGrosa a indiqué que cet entretien serait effectué en compagnie d'un ou plusieurs représentant(s) de Fortess, un autre fonds d'investissement, qui est le créancier de GACP, mais aussi de King Street, le troisième fonds, co-actionnaire (majoritaire) de la holding qui dirigera le FC Girondins de Bordeaux.

Joseph DaGrosa confirme que GACP devra repasser devant la DNCG, avec Fortress et King Street

En continu