Johann Crochet (Eurosport) évalue les débuts en Serie A de Lukas Lerager

Johann Crochet (Eurosport) évalue les débuts en Serie A de Lukas Lerager

Le - Interview GA - Par

Au Genoa depuis fin janvier, prêté par les Girondins de Bordeaux (avec option d'achat obligatoire à 6-9M€ selon son temps de jeu), le milieu relayeur danois Lukas Lerager enchaîne les rencontres en Italie. Le joueur international de 25 ans est même déjà encensé dans les médias locaux et a déjà marqué 1 but en faveur de son nouveau club, qui ne perd pas avec lui sur le terrain (3 matches nuls, 1 victoire).

Mais selon Johann Crochet, journaliste d'Eurosport et spécialiste de la Serie A, invité hier de 'Girondins Analyse' (radio R.I.G), Lerager n'est pas différent de ce qu'il était au FCGB :

"Il a fait de bons premiers matches, mais je ne le vois pas différent de ce qu'il faisait aux Girondins de Bordeaux, avec ses qualités et ses défauts. Sur le terrain, il a un très gros volume de courses, c'est un chien, il presse beaucoup, coupe les contres, donne de l'espace, il est bon dans les airs... Mais ce n'est pas un joueur élégant ni le plus fin techniquement. Il est pareil au Genoa qu'à Bordeaux. Son but ? Pour moi, c'est anecdotique. Enfin, pas anecdotique, mais ce n'est pas sur ça qu'on l'attend et qu'on le jugera. Aussi, au Genoa, on a l'habitude d'avoir des joueurs comme lui, des guerriers. Après, l'entraîneur, Cesare Prandelli, il préfère les joueurs plus techniques, mais par rapport à ce qu'il a connu quand il entraînait la Roma, la Fiorentina et la sélection italienne il a peut-être dû se plier à une autre réalité et changer d'approche en préférant des profils comme Lerager. En tout cas, Lukas Lerager, il fait des débuts séduisants en Italie, oui, mais il n'est pas devenu un joueur différent de ce qu'on a vu à Bordeaux."

Johann Crochet (Eurosport) évalue les débuts en Serie A de Lukas Lerager

En continu