Jocelyn Gourvennec : "Il ne faut pas banaliser la Ligue 1, c'est une chance d'y être"

Jocelyn Gourvennec : "Il ne faut pas banaliser la Ligue 1, c'est une chance d'y être"

Le - Anciens - Par

Dernier de Ligue 1 mais en progrès selon son 'nouveau' coach, Jocelyn Gourvennec (ancien des Girondins de Bordeaux, revenu en Bretagne il y a un mois et demi pour tenter de sauver le club), Guingamp est déjà très actif sur le mercato d'hiver. Et pour Gourvennec, l'enjeu est multiple...

Propos via 'Le Télégramme' :

"La situation du club, aujourd’hui, rappelle à tout le monde qu’il ne faut pas banaliser la Ligue 1. C’est une chance d’y être. Des équipes sont descendues, elles ont du mal à remonter et se le répètent à chaque instant. Se maintenir chaque saison, quand on est Guingamp, c’est une performance. Ce n’est pas un exploit mais c’est une performance. Il faut le garder à l’esprit. Le club se développe, il s’améliore à tous les étages d’années en années. On travaille pour sa pérennité car la Ligue 1, c’est quand même plus sympa.

(...) Comment j'ai vécu mon retour ? Je me suis tout de suite senti très heureux dans le travail au quotidien, malgré les difficultés en compétition. Je viens de faire six semaines la tête dans le guidon. Je suis très content d’avoir retrouvé le club, qui a évolué depuis mon départ. Les gens sont tous les mêmes, le président Desplat est toujours aussi présent, il a toujours une grinta incroyable et il emmène le club avec lui. Moi, je suis très heureux de la manière dont on fonctionne, de la manière dont répond le groupe, très heureux d’avoir repris ici et de voir le Roudourou toujours aussi vivant malgré les résultats. Maintenant, bien sûr, c’est indéniable, il faut que l’on s’améliore à la maison. On ne peut pas rester plus longtemps sans gagner chez nous, ce n’est pas possible."

Jocelyn Gourvennec : "Il ne faut pas banaliser la Ligue 1, c'est une chance d'y être"

En continu