Jimmy Briand : "Quand je suis arrivé à Bordeaux, Benoît Costil m’a chambré dès le premier jour"

Jimmy Briand : "Quand je suis arrivé à Bordeaux, Benoît Costil m’a chambré dès le premier jour"

Le - Interview - Par

Toujours dans la belle interview qu'il accorde au 'Parisien', l'attaquant et N°7 (comme son nombre de buts cette saison jusqu'à présent) de nos Girondins de Bordeaux, Jimmy Briand, explique avoir un bon feeling avec Benoît Costil, gardien du FCGB, même si quand ils étaient adversaires l'ancien rennais savait souvent le faire douter. Le joueur recruté l'été dernier par les Girondins indique aussi être admiratif du buteur uruguayen du Paris Saint-Germain, Edinson Cavani, qu'il considère comme son modèle.

"Le gardien qui m'a le plus réussi ? Quand il évoluait à Nice et Lyon, c’était Hugo Lloris. Lui me réussissait beaucoup et je marquais pas mal contre lui. Mais quand on a joué ensemble à l’OL, je ne lui en ai jamais parlé (sourire). Quand on voit sa carrière et le gardien qu’il est devenu, je suis fier d’avoir été son bourreau à une époque. Celui qui me réussit le moins ? C’est Ben'. Il m’a souvent fait des misères. Quand je suis arrivé à Bordeaux, il m’a chambré dès le premier jour. Car la saison dernière, il avait arrêté mon penalty (avec Guingamp, NDLR). Alors je suis content de jouer avec lui maintenant !

(...) Mon modèle de buteur ? On a la chance de l’avoir dans notre championnat, mon modèle c’est Cavani. Il correspond au profil d’attaquant que j’adore. C’est un buteur hors pair et quand on voit ce qu’il fait en plus pour l’équipe, c’est impressionnant. Il court tout le temps ! Moi qui aie un peu son style, mais sans la finition, ça me plaît de voir un attaquant qui défend et qui a la lucidité pour marquer. Parfois, il est décrié car ça peut lui arriver de rater une occasion. Mais pour les vrais connaisseurs de foot, on est obligés de l’admirer car c’est un joueur d’équipe. C’est incompréhensible de le critiquer."

Jimmy Briand : "Quand je suis arrivé à Bordeaux, Benoît Costil m’a chambré dès le premier jour"

En continu