Jérôme Rothen : "Pour ces joueurs c'est une aubaine d'être en C3, ils devraient crever sur le terrain"

Jérôme Rothen : "Pour ces joueurs c'est une aubaine d'être en C3, ils devraient crever sur le terrain"

Le - Médias - Par

En complément du coup de gueule de dépit signé de l'éditorialiste Daniel Riolo, l'ancien joueur (Caen, Paris, Monaco) Jérôme Rothen a avoué qu'il n'arrivait pas à comprendre que les (jeunes) joueurs bordelais n'aient pas réussi à mettre plus d'engagement en Europa League, lors de leur match à Prague, perdu 1-0 lors de la 1ère journée des poules de la Ligue Europe.

"Je peux comprendre les supporters qui souffrent. En fait, la base pour ces clubs-là, c'est qu'ils parlent aux amoureux de football. J'en suis un, et pour moi Bordeaux, c'est un club qui me parle, parce que je suis de cette génération où Bordeaux brillait et où Bordeaux était tout en haut. Mais pour ces joueurs-là, même s'ils ont des manques, que le club a changé d'entraîneur et va changer de propriétaires et tout, c'est une aubaine d'être en Europa League vu leur saison dernière, ça tombe un peu du ciel et ça vient aussi de la faiblesse des autres... Alors quand je vois le manque d'investissement, et que déjà en tours préliminaires ils ont eu du mal, surtout contre La Gantoise à l'aller (0-0)... Mais ces joueurs-là, surtout les plus jeunes qui découvrent ce niveau, ils devraient au moins être capables de venir 'crever' sur le terrain, de montrer des choses ! Mais non, ils ne peuvent pas, ils se font trop facilement bouger. Et ça, c'est très inquiétant. Et les joueurs n'en prennent pas conscience."

Jérôme Rothen : "Pour ces joueurs c'est une aubaine d'être en C3, ils devraient crever sur le terrain"

Contenu sponsorisé

En continu