James Rophe (ANS) : "Les sanctions collectives contre les supporters doivent cesser"

James Rophe (ANS) : "Les sanctions collectives contre les supporters doivent cesser"

Le - Actus - Par

Le blog 'Côté Tribunes' (sur le site du 'Monde') consacre un papier à la situation des Ultramarines Bordeaux 87, par rapport aux ennuis qui sont les leurs avec la 'justice' suite à leurs actes de désobéissances civiles (Nantes, Strasbourg, Marseille) face aux interdictions de déplacement. Sous le coup de très nombreuses interdictions de stade, les UB 87 risquent de devoir ralentir voire cesser (au moins temporairement) leurs activités de soutien du FCGB, faute de forces vives. Le tout, sans un soutien fort du club au scapulaire, ce dont ils se plaignent logiquement, vu ce que le Virage Sud représente à Bordeaux. 

Concernant les arrêtés, que les supporters enfreignent car les jugeant liberticides et illégitimes, Hubert Hazera, l’avocat du groupe de supporters girondins, explique :

« On peut contester ces actes administratifs (les arrêtés pris, NDLR), mais il est quasiment impossible d’avoir gain de cause, en référé, en quelques jours, entre leur publication et les matchs concernés. On bascule alors sur une procédure 'au fond' qui prend souvent plusieurs années. »

De façon plus concrète, mais toujours dans les coulisses, l'Association Nationale des Supporters (ANS) participe, quant à elle, à sensibiliser sur ces questions de droit des supporters et de respect de leur libertés, en effectuant des actions auprès des instances nationales et européennes liées au supportérisme ainsi que des sphères politiques. Porte-parole de l'ANS, James Rophe affirme au 'Monde' :

« Nous sommes solidaires de la démarche des Ultramarines. Mais nous sommes passés à une autre étape. Celle de demander qu’un moratoire sur les décisions de la commission de discipline de la Ligue soit mis en place. Tout comme en Allemagne, là où les fermetures de tribunes ont été suspendues. Les sanctions collectives contre les supporteurs doivent cesser. »

James Rophe (ANS) : "Les sanctions collectives contre les supporters doivent cesser"

Contenu sponsorisé

En continu