Horazio Elizondo : "Je n’ai pas de regret d'avoir exclu Zinédine Zidane"

Horazio Elizondo : "Je n’ai pas de regret d'avoir exclu Zinédine Zidane"

Le - Anciens - Par

Arbitre principal de la finale du Mondial 2006 (France - Italie, 1-1, succès des Transalpins aux tirs au but), Horazio Elizondo explique, pour RMC, pourquoi il a décidé d'exclure Zinédine Zidane après son fameux coup de boule sur Marco Materazzi, lors du tout dernier match de football de l'ex meneur de jeu des Girondins.

"Non, je n’ai pas de regret de l'avoir exclu, car l’arbitre est là pour diriger le match et prendre les bonnes décisions. Or, à ce moment-là, je regarde l’action qui est de l’autre côté du terrain, avec le ballon vers l’autre surface de réparation, et c’est quand le ballon revient que je vois qu’il y a un joueur avec le maillot bleu qui est au sol, mais je ne sais pas qui c’est à ce moment-là, car je n’ai pas vu l’action et le coup de tête. Moi, je me rends donc compte qu’il y a ce joueur au sol, alors je traverse le terrain dans le sens de la largeur et je demande à mes assistants si quelqu’un a vu quelque chose pour expliquer le jouer au sol. Là, mes deux assistants me répondent qu’ils n’ont rien vu... Mais dans l’oreillette, et ceci immédiatement, j’entends la voix du quatrième arbitre qui me dit tout de suite qu’il y a eu un coup de tête de Zinédine Zidane sur Marco Materazzi. Je lui demande alors comment il l’a vu, ce qu'il s'est passé, et le quatrième arbitre me dit qu’il l’a vu - mais pas comment -, que c’est carton rouge pour Zidane, qu’il n’y a pas à hésiter. Alors, à partir de là, je fais confiance au quatrième arbitre car je ne peux pas tout voir à ce moment-là, et quand il me dit que c’est rouge, il n’y a pas à réfléchir car j'ai une relation de confiance avec lui, Luis Medina Cantalejo.

S’il y a eu utilisation de la vidéo ? Sur le moment, Luis Medina Cantalejo me dit que non. Moi, je reçois juste son information, et je ne sais pas comment il l'a obtenue. Même après le match, car on a beaucoup parlé autour de ça après la rencontre, le quatrième arbitre m’a assuré encore qu’il l’avait vraiment observé directement. Et même sur les images du coup de tête, on peut voir que le quatrième arbitre est toujours à son poste, et à aucun moment il ne se lève pour aller voir un écran de contrôle..."

Retranscription faite par nos soins

Horazio Elizondo : "Je n’ai pas de regret d'avoir exclu Zinédine Zidane"

Contenu sponsorisé

En continu