Gustavo Poyet : "Cette 6ème place, on la veut vraiment !"

Le - Avant-match - Par

Questionné en conférence de presse sur le fait que la sixième place de Ligue 1 pouvait être une mauvaise nouvelle pour les Girondins (?!), avec des matches préliminaires à disputer avant de se qualifier pour les phases de poules de l'Europa League, Gustavo Poyet a balayé cette pensée en affichant son attachement à voir son équipe jouer une Coupe d'Europe :

"(Il sourit au début de la réponse, ndlr) Ça dépend de ta reprise (au mois de juillet, ndlr). Moi, je veux jouer l'Europe. Si j'étais joueur, ou si j'étais un supporter, je voudrai voir mon équipe jouer une Coupe d'Europe. Si cela doit passer par des étapes et des matchs avant d'arriver aux phases de groupes, alors on le fera. Si tu veux la jouer, il faut passer par là. La semaine dernière, je vous parlais de demi-finale face à Toulouse, parce que si tu voulais arriver sur ce dernier match à Metz avec une possibilité d'Europe après, il fallait gagner. Ce week-end on aura donc la possibilité de jouer cette finale, et de suivre ce qu'il se passe dans l'autre match (Lyon - Nice). Nous, cette 6ème place, on la veut vraiment et on verra ensuite comment on démarrera notre préparation la saison prochaine !  Mais oui, cela changera pas mal de choses si on se qualifie, que ce soit les discours avec les joueurs en début de pré-saison, la manière d'aborder les matchs amicaux...

Mais je pense que c'est une bonne chose que d'avoir deux types de préparation à envisager, surtout qu'il y a quelques temps on n'avait quasiment aucune chance de se retrouver là ! En plus, je pense que c'est quelque chose qui tient vraiment à cœur aux joueurs, parce que c'est une saison où on a joué aux montagnes russes, et aujourd'hui on a cette chance de finir la saison avec une chose dont on a beaucoup parlé bien avant. (...) Je pense qu'on a joué beaucoup de matches avec une pression négative sur l'équipe, et là c'est le contraire ! Ça c'est le plus joli : on a une petite pression mais positive, celle de faire quelque chose de bien. Alors on va jouer le coup à fond."

Retranscription faite par nos soins

Gustavo Poyet : "Cette 6ème place, on la veut vraiment !"

En continu