G. Favard : "Avant le 1er juillet, il faut 40M€ qui rentrent, sinon..."

G. Favard : "Avant le 1er juillet, il faut 40M€ qui rentrent, sinon..."

Le - Anciens - Par

Hostile à Paulo Sousa, l'entraîneur des Girondins, mais aussi aux Ultras (en général), l'ex conseiller du président Claude Bez quand ce dernier dirigeait les Girondins de Bordeaux, Gilles Favard, reproche aussi des choses à la direction du club ; passée et surtout présente...

"Le problème actuel du football, c'est qu'il y a ce qu'on appelle le trading, dont on parle dans nos émissions qui traitent de l'actu... Et ce qui me désole, à l’heure actuelle, dans le monde du foot, c’est que les clubs te parlent de trading. Ils n'ont que ça dans la bouche. Maintenant, les sociétés viennent dans le football pour faire du trading. Mais du moment que les gars parlent de trading, ils ne parlent plus de jeu. Que de trading ! On achète des mecs pour les vendre. Mais le jeu, il existe... J'ai vu une équipe jouer, il y a une semaine - je tairai son nom - : elle avait trois attaquants identiques, les mêmes profils, qui ne mettent pas un but. Mais eux ils achètent pour vendre, et ne se sont pas posés la question de comment alimenter les mecs pour marquer. Mais bon, à l'heure actuelle, on ne te parle que de trading...

Puis à Bordeaux, il y a un fonds qui est venu, et il faut quand même décorer le président d'M6, Nicolas de Tavernost, qui a vendu 100M€ une coquille vide. Les mecs ont acheté 100M€ une coquille vide, un truc où il n’y avait rien à l'intérieur. Et les mecs son en train de t'acheter des joueurs et de les revendre. Mais on sait qu’ils sont à - 40M€, donc c'est à dire qu’avant le 1er juillet il faut qu’il y ait 40M€ qui rentrent dans les caisses, sinon ils ne passent pas à la DNCG. Mais ils ne te parlent que de trading.

Là, ils viennent d’acheter un joueur 10M€, Rémi Oudin, de Reims. Ils disent qu'ils le payent sur l'exercice d'après, d'accord, mais si Oudin te met un but et demi il ne vaut que dalle. Et s’il t’en met 6, ils vont le revendre tout de suite... Et tout est comme ça, ça me désole. Aussi, le meilleur joueur, emblématique des Girondins de Bordeaux, il s’appelle Alain Giresse, alors que Zidane a joué aux Girondins de Bordeaux ! Mais ils ne sont pas capables de le prendre comme ambassadeur, les abrutis qui sont là ? Bah non. Mais moi, tu me mets à la tête des Girondins, la première chose que je fais c’est ça : 'Viens ici, Alain, mets-toi là, je te mets ambassadeur, voilà. T'as besoin de quoi ?'..."

Retranscription de l'émission 'Tour de Table' faite par nos soins

G. Favard : "Avant le 1er juillet, il faut 40M€ qui rentrent, sinon..."

Contenu sponsorisé

En continu