G. Akcelrod, "agent" d'A. Tchouaméni, dénoncé par le syndicat des agents

G. Akcelrod, "agent" d'A. Tchouaméni, dénoncé par le syndicat des agents

Le - Mercato - Par

D'après L'Équipe du jour, le syndicat des agents sportifs français a transmis à la ⁦Fédération Française de Football⁩ une liste de sept noms de personnes exerçant de manière illégale - selon ce syndicat - la profession d'agent mais étant plutôt des intermédiaires sans licence, parfois membres de la famille des sportifs, qui nuisent au travail des vrais agents en négociant avec les clubs sans y être habilités... et avec la complicité de ceux-ci. "On est une profession qui a des devoirs, mais qui a des droits, et on veut qu'ils soient respectés" explique Stéphane Canard, agent officiel reconnu comme tel et président du syndicat, pour justifier la démarche.

Cette problématique, dont l'agent Christophe Hutteau (nous) avait déjà parlé dans 'Girondins Analyse' il y a plus un an et demi, concerne notamment la médiatique Véronique Rabiot, mère du milieu Adrien Rabiot (Paris Saint-Germain), mais aussi un certain... Grégoire Akcelrod. Ancien footballeur amateur qui avait failli tromper le CSKA Sofia pour devenir pro, il y a bientôt 10 ans, cet homme a fondé et dirige One Soccer Agency (basée à Londres et visiblement en règle au niveau du droit anglais), après des études et expériences dans le marketing du côté de la Russie, des États-Unis ou encore du Canada (cf le compte LinkedIn de l'intéressé). Si son nom nous intéresse ici, c'est car Akcelrod, cité dans la liste du syndicat des agents donnée à la FFF, est présenté comme l'agent d'Aurélien Tchouaméni par les quelques médias - uniquement italiens - l'ayant interrogé pour parler de l'avenir du milieu de terrain des Girondins.

Pourtant, d'après l'Union des Agents Sportifs Français et son président Stéphane Canard, ce Monsieur Akcelrod ne serait donc pas un vrai agent et ne serait de ce fait pas autorisé à parler en ce nom ni à négocier avec des clubs - et en premier lieu le FCGB - sur le cas de ses "clients", dont Tchouaméni (19 ans, international français chez les jeunes, sous contrat jusqu'en juin 2022, actuellement blessé au péroné).

Sacrée histoire...

G. Akcelrod, "agent" d'A. Tchouaméni, dénoncé par le syndicat des agents

Contenu sponsorisé

En continu