C. Hutteau : "Le souci des intermédiaires ? Que tous les dirigeants commencent par respecter la loi"

C. Hutteau : "Le souci des intermédiaires ? Que tous les dirigeants commencent par respecter la loi"

Le - Interview - Par

Nouveaux extraits de notre interview de lundi, dans 'Girondins Analyse' (radio RIG, podcast ICI), avec l'agent Christophe Hutteau. Il répond ici à des questions sur l'évolution du métier d'agent, qu'il pratique depuis 2004, après un long passé de journaliste. Il commente, plus précisément, la tendance actuelle à voir de nombreux intermédiaires se multiplier autour des joueurs. Un entourage qu'il ne voit pas d'un bon œil...


« Bien sûr que les intermédiaires sont un problème. Non seulement ça pollue nos activités, mais ça doit se condamner. Les principaux responsables, ce ne sont pas les agents sérieux, ce sont les dirigeants qui acceptent de discuter avec n’importe qui. Aujourd’hui, il y a pourtant la législation et le code du sport qui précisent, clairement, que les dirigeants de clubs n'ont pas à discuter avec des agents non-licenciés. Or, régulièrement, c'est le cas. C’est pour ça que je défends le fait que notre métier très compliqué. En plus de ces clichés qu’on subit, et du fait d’être entre le marteau et l’enclume dans le milieu du football, on nous fait souvent porter des maux que nous n’avons pas à porter. Déjà, il faudrait que tous les dirigeants commencent par faire correctement leur travail et par respecter la loi telle qu'elle a été établie, et on s’en portera tous bien mieux.


https://www.zupimages.net/up/17/50/vb3n.jpg


Si la profession d’agent doit être plus encadrée et réglementée ? Non, car tout a déjà été écrit. Par contre, je répète, qu’il suffirait de faire respecter la législation en place, et le code du sport. Mais c’est un peu comme, au quotidien, dans le droit commun, quand des politiciens parlent de réformer ou de légiférer sur un sujet alors qu’une loi existe déjà mais n’est pas appliquée. Nous, agents, avons une profession très bien encadrée, car le législatif a très bien travaillé, mais la législation doit être respectée. Et elle ne l'est pas toujours... »


C. Hutteau : "Le souci des intermédiaires ? Que tous les dirigeants commencent par respecter la loi"

Contenu sponsorisé

En continu