Frédéric Longuépée : "Nous ne laisserons rien passer"

Frédéric Longuépée : "Nous ne laisserons rien passer"

Le - Réactions - Par

L'Équipe relaye ; au lendemain d'un comité directeur du club où il ne s'est pas forcément dit grand-chose sur tout ça ; la réaction de Frédéric Longuépée, président des Girondins de Bordeaux, face à la crise autour des Marine et Blanc actuels, aux polémiques liées aux "affaires" et surtout aux critiques envers lui suite aux leaks des Ultramarines.

"Dans une note interne transmise à l'ensemble des salariés ce vendredi, le PDG des Girondins a répondu aux différentes attaques dont le club fait actuellement l'objet. Le président bordelais réservait, en fait, sa réponse à l'ensemble des salariés du club. (...) Des attaques « orchestrées par les Ultramarines, qui les revendiquent clairement, et soutenues par des personnes habituées aux scandales et de pseudos amis du club, probablement déçus de ne pas y jouer un rôle », écrit-il. (...) « Tout cela n'a qu'un seul but : affaiblir et discréditer l'institution du FCGB en attaquant de manière diffamatoire plusieurs de ses collaborateurs. [...] Je ne saurai l'admettre davantage ».

Le PDG a précisé avoir demandé aux avocats du club d'examiner les éléments qui leur ont été transmis afin de déterminer les suites judiciaires à mettre en œuvre. « Je peux vous assurer que nous ne laisserons rien passer, conclut-il. Ni notre actionnaire (King Street) ni moi-même n'avons l'intention de nous laisser impressionner ou décourager »."

Frédéric Longuépée : "Nous ne laisserons rien passer"

Contenu sponsorisé

En continu