Frédéric Hermel : "Si j'étais Laurent Blanc, je n'irai pas à Valence"

Frédéric Hermel : "Si j'étais Laurent Blanc, je n'irai pas à Valence"

Le - Anciens - Par

Le correspondant d'RMC en Espagne, Frédéric Hermel, espère que Laurent Blanc, l'ex entraîneur des Girondins de Bordeaux, n'ira pas à Valence, où il est sur la short-list pour être le nouveau coach d'après divers médias :

"La Liga, ce serait génial pour lui, car ça joue. Mais si j'étais Laurent Blanc, je n'irai pas à Valence, car c'est du n'importe quoi ce club ! Les propriétaires de Singapour font n'importe quoi. Ils ne connaissent rien au foot et prennent des décisions qui n'ont parfois rien à voir avec le sportif. Le club de Valence en lui-même ; la ville et le stade ; c'est une place forte en Espagne, le FC Valence est un grand club qui a gagné des titres et a joué la Ligue des Champions, mais là, la direction actuelle, c'est n'importe quoi.

(...) Après, je me demande si Jorge Mendes, son nouvel agent, ne fait pas là une manœuvre pour mettre le nom de Blanc à Valence afin que sa cote grimpe, notamment pour qu'il aille en Angleterre. En tout cas, en Espagne, Laurent Blanc a une bonne image, celle de l'ancien grand joueur, de l'ex coach du PSG et sélectionneur des Bleus, et les critiques de France sur lui elles n'existent pas ici, comme quoi il ne travaillerait pas assez ou se reposerait trop sur ses adjoints."

Retranscriptions faites par nos soins

Frédéric Hermel : "Si j'étais Laurent Blanc, je n'irai pas à Valence"

Contenu sponsorisé

En continu